Tristen, les identités remarquables


Tristen nous avait beaucoup touché avec son album Les couleurs et les formes. Fin janvier 2020 c’est avec un quatrième album nommé Les identités remarquables qu’il nous propose de passer un moment avec lui.

Il revient avec son univers qui mêle pop indie et chanson française. Une fois encore avec Tristen, on se plaît à savourer les mots qui se mélangent avec la musique, une invitation à flotter, s’envoler, rêver.

Des mots qui qui passent furtivement, des mots qui se délectent de provoquer chez nous bien des sentiments, des mots encore qui peuvent vous faire sombrer dans un univers parallèle, de quoi s’évader l’espace d’un album, comme ça, l’air de rien sans contrainte à la rencontre de l’inconnu.

Les identités remarquables, un beau projet qui fait se rencontrer les contraires, se percuter des univers étonnants.

C’est un bel équilibre qu’il nous propose entre la voix qui se veut plutôt douce et la musique parfois très sombre.

En duo avec Bénédicte, Tristen ouvre l’album avec Orion va-t-en guerre, l’histoire d’un rêve évanoui.

L’alpha et l’oméga se veut plus sombre, plus dissonant, et fait la part belle à la musique, un titre étonnant qui se termine en apothéose discrète.

En duo avec La Féline, Heureux les simples d’esprit est une plongée dans une énigmatique histoire, du calme à la tempête, des souvenirs à l’oubli.

Contemplation est sans aucun doute le titre qui résume à la perfection la sensation que l’on a à l’écoute de cet album, un coin de paradis, paisible, un calme que l’on peut toucher du doigt, quelques notes qui accompagnent un pur instant de plaisir, ne ratez pas non plus Contemplation II.

Mais qui dit calme ne dit pas inaction, et avec Grande Randonnée ou encore Voyage Voyage qu’il s’approprie dans une version étonnante avec Bénédicte il nous propose de parcourir le monde en prenant le temps, ralentir ce monde qui va si vite pour mieux se l’approprier. Deux voyages dans le temps à travers le monde à la rencontre de l’autre, inconnu ou fidèle.

La beauté de cet album vient de cette façon de s’approprier la musique, de l’accorder avec des mots. Des mots de la musique, qui s’échangent les rôles sur la partition pour créer la surprise.

Rendez-vous le 24 janvier pour profiter de ce bel album, et prochainement pour un nouvel extrait.

LES IDENTITES REMARQUABLES

01. Orion va-t-en-guerre, feat Benedicte
02. L’Alpha et l’Omega
03. Heureux les simples d’esprit, feat La Féline
04 .Contemplation I
05. Je suis une île
06. Le pavillon noir, feat Bénédicte
07. Grande Randonnée
08. Contemplation II
09. A la face du monde
10. Les bourgeons de fer
11. Voyage Voyage, feat Bénédicte


Fast Forward Holophonics