SupaChill – The Real One to Blame

13Mar - by Hebdoblog - 0 - In Musique & Livre

La surprise c’est le mot qui vient en premier quand on écoute SupaChill et particulièrement ce nouvel album sur lequel vous retrouverez beaucoup de têtes connues pour des titres excellents!

Un style? Quel style car SupaChill ne s’impose pas de limite et c’est là qu’est la signature du collectif.

Une seule chose compte, le groove, et autant vous le dire c’est en dansant que l’on écoutera cet album qui sortira le 7 mai.

Mais avant l’album, car il faudra patienter un peu, présentons déjà ce single avec le titre The Real One to Blame’ ft. Nuffsaid & Lindsay.

Les mélomanes nostalgiques des petits craquements qui précèdent la musique seront aux anges, les amateurs de riff doux et saccadés en auront pour leur argent.

Il y a juste ce qu’il faut pour accompagner ce titre, et plus encore une fois la musique lancée, et les voix installées, une douce battle de mots et de mélodies. Tout ça pourrait bien se dérouler devant nous dans un décor de cinéma, une réalisation fluide, et toujours le flow parfait de Nuffsaid et la touche sans pareil de Lindsay.

Montez le son, profitez en.

Pour la suite, j’avais quand même envie de vous en dire un peu plus…

Un savant mélange de genres musicaux ou d’univers, on aurais parfois l’impression de pousser les portes d’un studio d’animations, ou encore de passer dans une rue colorée de la havane, ou tout simplement dans un club de jazz qui aurait été investi par un chanteur de reggae à moins que ce ne soit un jukebox rassemblant tous les styles, mais j’ai tendance à mieux imaginer la playlist d’un voyage aux destinations aléatoires qu’une imposante boite à musique contenant le monde.

On fait la liste?

Hip-hop, jazz, reggae, soul, BO de film, …

Le plus simple ce sera encore d’écouter cet album étonnant, en s’installant confortablement dès le 7 mai?

Si je ne devais aimer qu’un titre ce serait Day by day avec la touche de Proleter qui fait une nouvelle fois plaisir à entendre, envie de profiter de chaque instant accompagné de cinq minutes de pur bonheur.

Cet album est tout simplement magique, on imagine ou on rêve déjà de cette musique que nous proposera ce collectif unique.

C’est évident que ce sera surprenant, à l’image des nouvelles rencontres et collaborations du collectif.

Un hip-hop instrumental qui ne laisse pas indifférent, une petite impression de soleil qui réchauffe les esprits!

La flute Elsa Lambey, MC Nuffsaid pour son flow , la voix de Mary May, la trompette Seb Ruiz Levy, la basse de Jiu Bass pour entourer les producteurs Mister French Wax et Lil Fish qui eux font s’agiter les machines mais pas seulement évidemment.

10 titres qu’on aura le plaisir de vous présenter dans quelques temps.

A suivre…