Wise Stories from Vineyard Town, nouvel album de Tu Shung Peng


Ce que l’on aime le plus avec le reggae c’est cette sensation que la musique n’a réellement aucune frontière, car il faut bien l’avouer le reggae est quand même plutôt à  part en résonnant tout autour de la planète de façon très uniforme avec dans la plupart des cas un salut aux racines profondes de cette musique, un reggae transgénérationnel qui ne se donne plus aucune limite et qui dure…

Hommage aux racines, avec son quatrième album, Tu Shung Peng rend hommage à  ce célèbre quartier, celui de Bob Marley, Vineyard Town au coeur de Kingston en Jamaïque.

TuShungPeng-WiseStories-cover

Ce quartier c’est aussi le repère de Winston Sparrow Martin qui vit là  et fait de la musique, un multi-instrumentiste et aussi directeur musical de Studio One dans les 80’s, il est aussi professeur de musique à  la célèbre Alpha Boys School, il est rejoint en 2009 par Fabwize (ingénieur du son) et Manu (mélodica) de Tu Shung Peng.

Tu Shung Peng imagine des compositions originales sur lesquelles ils enregistrent ensuite des chanteurs jamaïcains, en résulte une belle série de morceaux qui sont à  l’image de ceux qui les ont inspiré, le Reggae Roots des 70’s.

Au programme, des arrangements très travaillés, des harmonies vocales, et surtout une musique presque millimétrée, bref le hasard ne fait pas un long séjour chez Tu Shung Peng.

Wise Stories from Vineyard Town est donc une concentration d’artistes, dont certains qui n’en sont pas à  leur première collaboration comme Ken Boothe qui avait déjà  travaillé avec Tu Shung Peng sur leur premier album: Around Tu Shung Peng (2007), d’ailleurs le groupe l’a aussi accompagné sur scène en 2012.

Le reggae c’est donc une simple histoire de rencontre? Oui et non, car si ici ce sont bel et bien les multiples rencontres qui font de cet album une véritable pépite, la ligne mélodique appartient bien à  Tu Shung Peng qui donne le fil directeur de l’album.
Une multitude d’artistes, dont en voici quelques-uns, Ossie Gad (chanteur des Natural Ites) qui ouvre l’album sur Keeping Love Alive, l’album se referme avec le duo à  l’origine du premier single jamaïcain de reggae, Bunny & Skully que l’on retrouve sur Take Us There qui se veut un des titres les plus emblématiques de l’album.

On vous parlait d’un reggae transgénérationnel, Omar Perry qui est le fils du producteur Lee Perry et qui a été élevé au Black Ark Studio pourrait en être le porte étendard en faisant le lien entre la nouvelle génération et l’ancienne, entre la tradition et la modernité.

Une vrai découverte avec Bongo qui à  soixante ans n’avait jamais enregistré avant cet album, Bongo, fermier de son état, révèle tout son talent sur People Strulling qui est aussi on de nos titres favoris.

On pourrait tous vous les citer, mais le plus efficace c’est encore de découvrir les 15 titres de cet album qui vous feront sans doute autant rêver que Tu Shung Peng.

 » On a débuté cet opus en même temps que l’album Ray of Light. Ce nouvel album est tout simplement un rêve de gosse devenu réalité: partir en Jamaïque avec des riddims et enregistrer des artistes au gré des rencontres et des vibes. On est revenu avec la matière brute de 8 titres dans nos bagages, auxquels on a jouté 6 autres morceaux & des dubs : des Wise Stories qu’on a pris le temps de peaufiner avec des artistes proches du groupe dans notre fief parisien, le Wise Studio  » Manu, Tu Shung Peng

Rendez-vous le 15 juin 2015 pour découvrir cet album…

Petit bonus avec Ken Boothe que vous retrouverez aussi sur l’album:

Ken Boothe & TSP – Is It Because I’m Black – RMP92.9 Birthday – Le Plan Ris Orangis- 29.09.2012

Soutenir Framasoft