STRAYBIRD – Dwarf Planets, un conte électro

  • 6
    Partages

Dwarf Planets, le nouvel Ep de STRAYBIRD est disponible depuis le 18 novembre 2016.

Straybird est le nom de scène de Laëtitia Faurie et vous l’avez déjà croisé sur hebdoblog.com avec de belles prestations musicales et de très beaux clips.

La musique électronique vue par Straybird est issue du monde des jeux vidéos pour lequel elle composait des bandes sons.

Le petit oiseau des débuts a bien grandi, après le son de « In Transit » qui se tournait vers les univers de Fakear et Superpoze, avec « Dwarf Planets » elle se tourne vers un son plus personnel.

Ce dernier EP reprend certaines trames incontournables de sa musique, et c’est d’ailleurs de cette façon que sa musique est reconnaissable entre mille et que l’on reconnait Straybird dans « CERES » qui intègre cette fois une voix féminine, cette musique nous tient en haleine d’un bout à l’autre, une rythmique en tension permanente avec des mélodies qui viennent adoucir le ton général.

La nature n’est jamais loin dans sa musique, et cette fois la voix féminine est rejointe par une autre masculine sur « ERIS », sans doute un nouveau personnage de cet univers féerique dans lequel nous plonge Straybird, un conte qui se décline tout au long de cet EP.

HAUMEA c’est la douceur, la musique classique qui passe dans les mains magiques de Straybird, une musique étirée, déformée, saccadée pour prendre une nouvelle forme tellement plus belles.

Mais si on se laisse surprendre par la musique, on l’est tout autant quand il s’agit pour Straybird d’exprimer beaucoup avec le silence total ou la disparition brutale de tout un pan de sa musique pour laisser place au strict minimum, juste le temps d’une respiration et on repart!

MAKEMAKE
est un excellent titre qui nous invite sur deux tableaux, celui de la lenteur avec la mélodie et les voix et celui de l’accélération avec des touches de musique furtive…

Une belle histoire que je vous propose de découvrir si ce n’est pas encore fait en direction de PLUTON qui vient clôturer cet EP.

Voici son nouveau clip, CERES:

Soutenir Framasoft

  • 6
    Partages
  • 6
    Partages