NINGYO, le nouvel album rêvé par SENBEÏ


Le début de l’année va marquer le retour de Senbeï, le génial beatmaker qui atteint toujours des sommets quand on parle de musique!

Si il est une partie indissociable du duo Smokey Joe & The Kid, Senbeï excelle quand il se penche tout seul sur la musique avec un Hip-hop très particulier qui fait la part belle à la musique électronique et aux sonorités asiatiques omniprésentes.

« Ce qui me fascine dans le Japon ce ne sont pas les jardins Zen ou
le Boudhisme, mais l’univers apocalyptique de Akira, le Japon sombre
et dur de Takeshi Kitano et le merveilleux de Kurosawa »
Senbeï

On vous a déjà parlé de son voyage au japon pour accomplir un rêve, et son passage à Tokyo et sa rencontre avec Dj Kentaro et le MC nippon ShingO2 (générique du manga culte Samuraï Champloo) aura laissé des traces sur cet album.

Un petit détour vers les clubs incroyables de Shibuya, et une excursion en règle dans les complexes de jeux d’arcade l’auront là aussi bien inspiré. Il faut dire que c’est bien dans ces lieux que se chevauchent, s’entrechoquent et se marient à la perfection des milliers de sonorités issues de jeux vidéos.

Lui son job c’est un peu chef d’orchestre, chaque son à sa place autour de lui pour obéir et participer à cette symphonie subjuguante (Ramen Western ou Ningyo).

Senbeï sait aussi s’accompagner de musiciens bien réels pour sublimer sa musique, et pour cet album il a fait appel en studio à l’élite des instrumentistes traditionnels comme Shakuhachi, Shamisen, Niko ou encore Ichigenkin.

Sirène ou en japonais NINGYO, voici un très beau titre pour cet album qui raisonnera bien longtemps après la dernière note.

Pour ne pas quitter cet univers japonais si cher à Senbeï, la cover est elle aussi signée d’un artiste japonais, « Godtail » qui a réalisé là un très beau tableau assez représentatif de ce rêve asiatique de Senbeï qui nous laisse nous aussi admiratif devant cet univers.

Un album grandiose à l’image du titre NINGYO qui est aussi fantastique et éblouissant que déroutant quand deux univers qui semble n’avoir rien de commun s’expriment simultanément.

Photo de classe est sans hésiter le titre incontournable de cet album qui dans le bureau d’un Cpe devait déjà raisonner il y a quelques années, une belle histoire, un parcours bien inspiré ici mis en musique.

La grandeur, le coté majestueux de sa musique est très bien résumé avec TICKLISH Feat. NON GENETIC qui met bien en avant des samples excellents!

Lucy est certainement à l’image que l’on s’est longtemps fait du hip hop utilisant des platines pour obtenir un son unique, et si ici l’électronique prend le dessus, la balance entre deux mondes nous plonge hors du temps.

L’album sort le 26 janvier 2018 et on vous invite évidemment à l’écouter!

Soutenir Framasoft