Naître adulte pour aider les enfants en chanson


C’est à  l’occasion du 20e anniversaire de la Convention internationale des droits de l’enfant (CIDE) en cette année 2009 que je vous propose de chanter vous aussi!

Tout au long de l’année, des événements festifs, ludiques et parfois plus sérieux rappelleront l’importance des droits de l’enfant et des réalisations que la CIDE a permis de mettre en œuvre au profit des enfants du monde.

Bizarrement si les enfants devraient être protégés, et si cela parrait normal à  grand nombre d’entre nous, c’est loin d’être le cas, d’ailleurs tous les pays sont concernés, même les plus développé (le notre aussi, l’europe aussi…).

Chantons pour les droits de l’enfant, avec Oxmo Puccino qui a écrit à  cette occasion le titre  » Naître Adulte « .

Vous pouvez regarder la vidéo ci-dessous, ou vous rendre sur le site de l’UNICEF ou la chanson est téléchargeable gratuitement, dès maintenant pour que tous, vous, le grand public, les enfants, les jeunes, les enseignants, s’emparent de cette chanson et soient prêts le 20 novembre à  la chanter en classe.

 » Naître adulte « , c’est un appel aux enfants à   » chanter pour changer le monde « , dans toutes les classes lors de la Journée internationale des droits de l’enfant, pour créer un événement symbolique fort et sensibiliser de façon festive les enfants et les jeunes aux droits et aux conditions de vie des enfants dans le monde.  » Naître adulte « , c’est une chanson pour les enfants, inspirés par les enfants.

Le 28 septembre dernier, c’est auprès des élèves du club Unicef collège Modigliani, dans le 15e arrondissement de Paris, que le chanteur s’est rendu pour échanger avec eux et peaufiner le texte de la chanson. Un objectif : trouver des mots d’enfants pour parler de l’enfance.

 » Je ne savais plus ce qui se passait dans la tête d’un enfant. Pour ne pas écrire dans le noir, j’ai donc dû aller à  la pêche aux beaux mots, les plus usités dans le langage enfantin. Cette rencontre m’a aidé en ce sens : comprendre quelles sont leurs préoccupations, leurs craintes, leur rêves. Et je les en remercie « , explique Oxmo Puccino.

Pour continuer, c’est sur le site de l’UNICEF

Soutenir Framasoft