Gentil Chaos l’album de Sébastien BEDE


Gentil Chaos, deux mots et une belle contradiction mise en musique dans un album par Sébastien BEDE.

Un auteur-compositeur et aussi interprète et ingénieur du son ainsi que producteur qui a travaillé avec certains artistes croisés sur hebdoblog, et aujourd’hui c’est pour son projet qu’on vous le présente.

Un artiste qui aime beaucoup les claviers, du piano au Minimoog en passant par le Stylophone ou le Qchord. C’est d’ailleurs principalement des claviers que l’on retrouve dans sa musique.

Une musique qui déborde de textures étonnantes, surprenantes parfois. On va en parler dans la présentation de certains titres, mais il a un réel talent pour nous plonger dans des atmosphères particulières, comme au cinéma on entre rapidement dans son univers.

Influencé par Frédéric Lo, David Bowie, Christophe ou Daniel Darc, ses titres pop / rock sont toujours très travaillés, et le côté vocal s’efface parfois totalement pour laisser place à des oeuvres totalement musicale.

On vous invite à découvrir cet album, et on en profite pour partager avec vous quelques impressions sur chacun des titres.

Je t’écris c’est un titre presque à part, une entrée au piano, des mots doux, presque silencieux qui sortent de la brume, une belle entrée en matière.

Comme son nom l’indique Gentil Chaos, fait la part belle aux sonorités étonnantes, textes et mélodies s’entremêlent.

Pardonner fait aussi une belle place aux sonorités électroniques, des mélodies qui survolent le titres et qui sont entrecoupées de boucles incroyables qui arrivent brutes comme des balles! un amour!

Et voici Lueur, un titre purement mélodique qui nous plonge dans une ambiance stratosphérique et planante, c’est à la fois doux et grandiose, prenant et tellement relaxant. Comme dans la plupart des titres, la mélodie se retrouve troublée par des sonorités inattendues qui viennent clôturer à la perfection cet excellent titre.

La Lumière est aussi très mélodique même si ici des parties vocales aériennes et presque impalpables se frottent aux lignes mélodiques pour créer un ensemble parfait.

Peut Être Pour Toujours et ses petits tintements qui nous font penser que ce titre nous emporte dans les profondeurs de la terre.

Promis Juré Caché questionne une nouvelle fois l’idée du disparition, de la solitude et de tout ce qu’il va se passer après…tout ce temps qui passe. L’occasion sur ce titre d’ouvrir la partie vocale à d’autres artistes. Ici c’est Mélanie Briand (DBK Project) qui a travaillé sur le texte.

La Pluie Darc est certainement le titre qui met en avant ce talent qu’a Sébastien Bédé pour créer une atmosphère unique quand il fait de la musique, quelques mots, quelques notes et nous voilà totalement envahi par son univers, l’histoire prend vie et on en fait partie, le texte est ici de Guillaume Carayol (De Calm)

Sur l’album on retrouve aussi Frederick à l’écriture de « Ce Jour », « Qui me tourne en Rond » et Axello à l’écriture et en duo sur « Pardonner ».

Je Disparais est l’occasion de découvrir un duo vocal génial avec Muriel Erdödy que l’on découvre à la basse sur les autres titres de l’album, c’est magnifique!

Vous savez presque tout, il ne vous reste plus qu’à l’écouter, il est disponible depuis le 2 octobre en double vinyle 12 titres et en téléchargement sur Bandcamp.

sebastienbede.com

Soutenir Framasoft