Chimpanzé le clip documentaire de Odezenne


Après la projection en avant-première le 9 septembre dernier au festival Climax parrainé par Edgar Morin, j’ai le plaisir de partager avec vous ce nouveau clip documentaire de ODEZENNE « Chimpanzé ».

Aujourd’hui on fait un pas de coté et on laisse la trilogie qui a débuté avec Novembre (Jérôme Clément Wilz) et donc le deuxième volet est en cours de tournage.

chimpanzei%c2%81_3

Cette fois Odezenne prête sa musique aux images de Arthur Muller, des images fortes, des images qui ne peuvent pas plus attendre pour être partagées avec le plus grand nombre tant l’urgence est là.

Des images qui nous entraînent sur le parcours des migrants, de l’île de Lesbos à la frontière serbo-hongroise, où le réalisateur Arthur Muller a filmé l’errance des familles fuyant les conflits au Moyen-Orient, jusqu’aux murs « anti-migrants » honteux édifiés à la bordure de l’Union Européenne.

Le titre Chimpanzé n’est pas nouveau, et il abordait déjà la façon dont son traité ou considéré les hommes parfois enfermés derrière des barreaux.

Des paroles abstraites qui ne nous détourneront pas de l’importance des images, les regarder, les partager pour essayer de ne pas fermer les yeux, de comprendre que non ce n’est pas possible, ce n’est plus possible de ne pas comprendre ce qui se passe juste là à coté de nous.

Alix : Ce sont des images que l’on n’a pas l’habitude de voir finalement, le point de vue des familles à travers le regards d’enfants. Les cadrages très serrés d’Arthur créent une intimité toute particulière avec le sujet. On a reçu cette proposition comme une chance de pouvoir donner plus de résonance à son témoignage et à la question du traitement des réfugiés en général.

L’idée de ce nouveau clip documentaire, Arthur l’a eu en visionnant Novembre, s’inspirer de la forme bien pensée mais pour un autre sujet en proposant ces propres images sur la chanson Chimpanzé, le résultat est évidemment un travail entre Odezenne et Arthur.

Alors oui, c’est un clip, juste un clip pourrait on dire, et pourtant quand Odezenne participe à sortir ce sujet de l’indifférence la plus totale, c’est aussi l’occasion de toucher un public pas toujours concerné ou conscient de cette réalité pourtant pas si lointaine.

Après ce clip, l’histoire continue puisque le projet de Arthur Muller est plus vaste avec la réalisation de Enfant Nafarat, un documentaire plus long dans lequel il aimerait suivre deux enfant tout au long de leur voyage vers l’Europe de l’Ouest.

Nafar pour désigner l’individu sans nom, sans droit et simplement identifié par un numéro plutôt inhumain, c’est aussi de cette façon que les passeurs les désignent.

Chimpanzé, le clip documentaire



youtu.be/89XkItqHFRM


Soutenir Framasoft