Aroze, du violon et surtout une expérience visuelle et auditive


Avant de passer à  la petite histoire des origines de Aroze, lançons-nous avant sur la scène, car Aroze c’est évidemment de la musique, mais une musique qui se découvre aussi de façon beaucoup plus visuelle à  travers les costumes lumineux du duo.

2011, Aroze est né pendant un séjour dans les terres Australiennes.
Les débuts de Aroze se résume avec un spectacle de rue où l’artiste principal est un violon, une belle idée pour mettre l’essentiel de la musique sur le devant de la scène!

A son retour en France, Aroze devient une vraie production musicale, et comme vous allez le découvrir avec « Hey Brother » que vous reconnaîtrez, cette musique est un savoureux mélange de musique électronique et de violon aux influences clairement irlandaises, une musique multicultuelle très intéressante qui se prête beaucoup à  la scène et à  la présence d’un public, une musique très dansante à  découvrir sans attendre:

Aroze portrait

Coté lumineux, on est évidemment pas en reste avec un violon phosphorescent et de très beaux costumes eux aussi lumineux, de quoi créer une ambiance très intéressante qui se prête bien à  l’idée d’un voyage fantastique, et le point important c’est une fois encore de mettre le personnage principal (le violon) en avant, car c’est bien lui le moteur de cette musique, le coté électro est mis en avant par le coté très épuré du reste de la scène, on aime beaucoup!

Ce que l’on aime beaucoup chez Aroze c’est cette envie de faire vivre ce projet global qui mêle musique et spectacle de scène.

Découvrez en plus sur http://www.aroze.fr/


Fast Forward Holophonics