Angus and Julia Stone, la merveille musicale de l’été


Vous pensiez hebdoblog en vacances, non non, nous étions en « mode liberté » avec dans les oreilles le nouvel album de Angus and Julia Stone, une pause synonyme d’une belle aventure à  travers les nouveautés musicales de l’été et de merveilleux paysages, les deux s’associent toujours bien, la nature et la musique sont deux espaces de liberté incroyables, la nature vous surprend toujours, et ce paysage qui défile devant nos yeux est toujours associé à  une musique, car cette musique (même si parfois on aime aussi le silence) nous accompagne à  chaque instant, presque pas une seconde sans musique chez hebdoblog!

La musique que l’on découvre dans l’album Angus and Julia Stone est tellement imagée que l’on pourrait presque vous proposer quelques photos de ce voyage au fil de ces 13 titres.

angus-and-julia-stone

Un troisième album au titre éponyme qui devrait vous séduire une fois de plus si vous les connaissiez déjà , et vous convaincre définitivement de découvrir toute leur musique si vous les écoutez pour la première fois.

La bonne idée que l’on voit après coup, et heureusement que la rencontre a bien eu lieu une nouvelle fois :

 » Nous avons eu besoin d’un peu de temps pour retrouver un environnement propice, le moment où on a pu se convaincre que c’était une bonne idée  » admettent les deux australiens après coup.  » Nous prenions du bon temps chacun de notre côté sans se poser la question de quand nous ferions de nouveau un album ensemble « .

Du solo au duo… Merci Rick Rubin.
Et oui, même si ils ne jouent plus ensemble, c’est Rick Rubin qui insiste pour rencontrer les deux ensemble après avoir vu Julia en concert solo à  New York.

Une histoire, un duo formé par une sœur et un frère. On peut encore vous raconter cette histoire qui débute sur les côtes qui longent le nord de Sydney… La suite c’est en musique avec leurs premiers EP en 2007(Chocolates and Cigarettes et Heart Full of Wine) qui avec l’aide du bouche à  oreille feront plusieurs fois le tour du monde…

L’année suivante c’est la sortie du premier album des australiens (A Book Like This), un album réalisé par le chanteur de Travis, Fran Healy.

L’album Down the Way est un énorme succès, et c’est l’hymne  » Big Jet Plane  » que l’on retient de cet album et titre de l’année aux Grammys australiens. Après trois ans passé sur la toute en tournée, entre l’Australie, l’Europe et les Etats-Unis où ils feront de très beaux festivals.

Un véritable succès en duo pour Angus et Julia plutôt habitué à  composer et écrire chacun de leur côté, on parle d’un heureux accident, et le duo après la tournée décide de se séparer pour vivre d’autres aventures musicale solo, l’occasion finalement de laisser s’épanouir un vrai talent pour chacun d’entre eux.

Chacun avec leurs albums n’imagine certainement pas rejouer en duo, et pourtant c’est encore avec Rick que l’idée va à  nouveau faire son chemin… Une bonne idée quand on découvre ce nouvel album.

 » Ce n’était pas encore bien défini, Rick pensait que c’était le bon moment mais nous n’étions pas encore convaincus. Ensuite nous avons été programmés chacun de notre côté sur le même festival et avons joué quelques morceaux ensemble ce qui ne nous était pas arrivé depuis près de deux ans. Ce fut vraiment magique… C’est en sortant de scène que nous nous sommes décidés à  tenter l’aventure d’un nouvel album avec Rick « .

What the f@*k are we going to do?

 » En arrivant à  Los Angeles, on s’est regardé et on s’est dit ‘What the f@*k are we going to do?’  » nous confesse Angus en plaisantant.  » Nous ne savions pas si cela allait fonctionner et nous ne voulions nous investir dans ce projet que s’il nous paraissait naturel et sincère « 

Cette fois c’est la bonne, le duo se met au travail ensemble, tant pour l’écriture que pour la composition, et là  deux talents se rencontrent pour donner le meilleur, certainement une nouvelle façon de faire de la musique ensemble.

Textures satinées, rêveries en poussières d’étoiles et mélodies dorées…

De la délicatesse, une richesse débordante, des titres étonnants issus d’une créativité semble t’il sans limite.

Un album incroyable que voici:

« Other Things » un titre garage au riff lascif.
Comme on aime les voyages, écoutons « A Heartbreak » qui nous invite à  entrer dans le voyage avec cette autoroute musicale.
Le magnétisme hypnotique et langoureux de « Main Street »
La guitare qui nous fait chavirer avec « Grizzly Bear ».

Tel un paysage qui change d’humeur au fil de la journée, cet album change de couleur au fil des titres, et tel un plongeon dans l’espace on est emporté sans y prêter attention;

Et pour terminer, notre titre favori pour terminer ce beau voyage, « Get Home ».

Une nouvelle rencontre inattendu et indispensable, vivement la prochaine rencontre…

www.discograph.com/ajstone

Un album à  découvrir sur Itunes

Angus & Julia Stone, album éponyme, sortie le 29 juillet via Discograph.

Soutenir Framasoft