This Is The Hello Monster, une musique qui ne plaisante pas!


La première sensation à  l’écoute de This Is The Hello Monster est assez étrange, j’hésite entre envie d’aller plus loin et frustration, on ne sait pas trop ce qui va se passer à  la note suivante, sans doute en regardant le clip on arrivera à  comprend un peu ce qui se passe, une sorte de naissance de groupe où la vie prend se place au fil de la musique.

De là  à  définir un style musical, c’est une autre paire de manches, autant dire que si « Bizarre » était un style, je classerais le premier titre dans cette case, même si je préfère qualifier la musique de surprenante, c’est plus représentatif de la sensation que l’on peut avoir à  la première écoute, une surprise agréable!

Bizarrement (si j’ose dire), j’aime bien cette musique, et en écoutant on se laisse définitivement emporter dans un monde plutôt décalé, fantastique peut-être bien, le piano ne doit pas être étranger à  cette envie d’aller plus loin avec sa musique.

Je vous laisse en compagnie de ce clip, et je vous invite à  laissez vos impressions en commentaires.

TVSHOWS from toma dutter on Vimeo.

Et sans doute faut il préciser qu’il faut prendre ça avec un minimum d’humour, j’adhère à  la musique, je suis fan du clip!

This is the hello monster est le nom du projet musical solo de Gérald K, ce projet est une réponse à  l’amateurisme éclairé et l’énergie live du courant anti-folk new- yorkais (Regina Spektor, Antony & the Johnsons, Chris Garneau) et autres pop scandinaves (Ane Brun, Anna Ternheim.. )

Très influencé par l’immédiateté de leur concerts et par l’intimité émue qui s’en dégage, il décide de se concentrer sur la composition musicale et propose pour la première fois, sur une invitation du festival Tanz im August 07 / Berlin, TITHM!(an avant-pop solo band), un récital underground solo tout de fantômes lo-fi et de plantes vertes en pots.

Il développe par la suite, une forme singulière de concert solo avec piano, synthés, machines et jouets, où les sons lo-fi rejoignent l’émotion d’une voix nocturne et les paysages cinématographiques d’un vieux club enfumé.

Il travaille actuellement en collaboration avec Olivier Marguerit (Syd Matters, Los Chicros, Hey hey my my..) à  l’écriture de Swans and Cristals son premier album à  paraître chez BS records

Soutenir Framasoft