SAB, l’interview


Sab vient de sortir son premier single, « En attedant », on en avait d’ailleurs parlé il y a quelques jours.

Aujourd’hui il a répondu à  nos questions, je vous propose de découvrir cette interview.

SAB c’est un pseudo ou c’est votre vrai nom?

c’est un peu des deux. Mon prénom entier est Sabino, j’ai choisi le diminutif.

Quand vous aviez 3 ans vous étiez déjà  une rock star, et aujourd’hui comment vous définissez vous?

Une rock star c’est beaucoup dire 🙂
Aujourd’hui, je me vois simplement comme un type qui a envie de faire partager sa passion pour la musique et les textes. sans prétention. cette aventure me plait. le jour ou elle ne m’apportera plus de plaisir, j’arrêterai.

Comment êtes-vous arrivé à  la musique, quelles sont vos influences ?

J’y suis arrivé dès l’enfance. Mon père écoutait beaucoup de musique. du rock seventies, de la variété italienne, de la chansons française…. et je pense que j’ai gardé en moi une empreinte de toutes ces influences. j’écoute vraiment de tout, sauf peut etre du rap, mais je ne pourrais pas dire que je suis influencé par un artiste en particulier. Si il faut vraiment citer des noms, je dirai: Souchon, Fogerty, Rem,…vous voyez, ça part dans tous les sens 😉

Est-ce vous qui écrivez votre musique, tous vos textes ?

Principalement oui, mais je suis toujours ouvert aux bonnes idées. je n’aurai aucun mal à  chanter une chanson de quelqu’un d’autre si je trouve qu’elle me colle à  la peau.

D’où vient votre inspiration?

De ce que j’observe en général dans la vie de tous les jours. de ces petites choses sans importance, ou au contraire, de ces grandes choses très importantes. je parle de ce qui me tient à  coeur, sans vouloir donner des leçons de morale. Je fais juste un constat. libre à  chacun de s’y retrouver ou pas. Parfois je raconte aussi des histoire légères, comme « et rien d’autre » par exemple.

D’autres projets en cours dans le musique ou pas d’ailleurs ?

Pour l’instant, je mets sur pieds un projet acoustique. Je suis accompagné de 2 musiciens exceptionnels:
Ceylan: guitare
Yvan Remacle: percus
j’aime beaucoup le côté intimiste de cette formule et je souhaite vraiment la développer afin de pouvoir la proposer souvent.

Peut-on te voir bientôt sur scène ?

Oui, le 3 avril, je ferai la première partie de Michel Azais à  la Légia (Liège), le 17 avril je chanterai « en attendant » dans le cadre du festival du film policier de Liège et enfin si il y a une date à  retenir, c’est le 20 avril, je ferai un concert acoustique à  l’inside out à  Liège pour présenter mon single.

Avant Akamusic, vous étiez déjà  musicien confirmé, comment envisagez vous votre avenir dans la musique ?

Confirmé certainement pas 😉 disons que la musique est ma passion. L’avenir, je l’envisage sereinement et calmement. ce qui m’importe actuellement, c’est de pouvoir proposer un spectacle de qualité sur scène, et de tourner avec ce spectacle en belgique mais aussi en france… c’est ma priorité.

Avez-vous envie d’explorer d’autres styles musicaux pour votre futur album?

Oui ! j’aimerais revenir à  une formule plus intime, avec des percussions, beaucoup de guitare, des cordes,… mais tout ça est en cours de réfléxion.

Votre musique préférée ou votre artiste favoris en ce moment ?

à‡a c’est vraiment une question difficile…je n’en ai aucune idée 🙂 pour l’instant j’écoute pas mal de chanson italienne, marco masini en particulier…

Si tu devais dire que tu n’aimes pas quelques chose, ce serait quoi ?

J’ai horreur de me lever tôt le matin, je trouve que c’est torturer son corps, aller contre son bon fonctionnement. Si je le pouvais, je me léverais tous les jours à  midi 🙂

Pas forcément en rapport avec la musique, mais sur le web, quel votre site favoris ?

J’aime beaucoup youtube, dailymotion, parce qu’on a accès à  une mine d’informations. Bien sûr, il faut savoir trier 🙂

Un petit message pour les internautes et lecteurs d’hebdoblog ?

Que dire sinon merci, merci aux producteurs du single, merci à  ceux qui aiment ma musique, et même à  ceux qui n’aiment pas, ca me permet de travailler pour l’améliorer, merci de lire cet interview et de la partager. Bref, merci !

Merci d’avoir pris le temps de répondre à  ces quelques questions.

Vous pouvez écouter son single dans le précédent article, et encore l’acheter sur l’akashop

Soutenir Framasoft