Rêver, le premier album sincère et engagé de RYON


Ryon, un groupe plutôt jeune et originaire sur Sud-Ouest, c’est sur la scène du Festijam en juillet 2014 que le groupe a vu le jour, cinq musiciens qui partagent avec leur musique de belles vibrations positives!

Sur scène, un reggae sincère et engagé, et tout ça dans la langue de Molière, leur énergie il la partage avec le public sur de nombreuses scènes (Grand Souk, Pyrène Festival, Festijam, Kid’s Show Festival, Lembr’Africa Festival, Fridom Festival, Festolérance…).

Ces concerts qui ont permis à  un public de rencontrer Ryon qui mérité clairement plus qu’un simple détour, 2015 a d’ailleurs été l’occasion de faire des premières parties intéressantes ( Max Roméo, Clinton Fearon, Yaniss Odua, Méta & The Cornerstones, ou encore Général Levy).

Rêver

Ce premier album est surtout l’occasion de rassembler sous la bannière du rêve tous les morceaux qui ont fait que Ryon a rencontré le succès, et après l’avoir écouté on se dit que l’éclectisme de ces sonorités y est certainement pour quelque chose.

Du reggae qui laisse parfois sa place à  des mélodies plus hip hop avec parfois même un fond de jazz au clavier.

Une musique qui accompagne un message positif et plein d’espoir à  l’image du titre Rêver qui donne son nom à  ce premier album.

Coup de pied musical à  ces cons qui imagine que le pire se trouve dans les cités et la diversité avec un titre qui vise bien  » Assez (feat Zoologik), de l’amour, de l’amitié, de la diversité et voilà  que votre vie sera plus belle.

La musique, et plus particulièrement le reggae se nourrit d’échange, sur cet album on découvre deux featurings, la voix soul et entrainante de Mama J sur « Lève-toi », une invitation au combat pour ne pas baisser les bras, l’autre beaucoup plus rap et surtout tranchant c’est le featuring avec Zoologik qui aborde la vie dans les ghettos français.

Premier aperçu de cet album avec le clip Mon Bon droit.

L’album sortira le 5 février 2016, cette sortie se fêtera quelques jours plus tard au Rocksane à  Bergerac le samedi 13 février.

Manu à  la Batterie met toute son énergie sur cet album, une efficacité incroyable sur « love is the way »!

Djé met son talent à  la Basse à  contribution sur cet album, du côté des claviers qui ouvrent le bal avec « Là -haut » c’est Bouyax qui est à  l’oeuvre.

Mention spéciale pour le titre Hors la loi s’inspire de l’actualité pour poser des questions à  ces quelques privilégiés…qui sont peut-être bien Hors la loi à  bien des instants, un appel aussi au bon sens à  ce peuple qui devrait ouvrir plus grand les yeux.

La guitare c’est le job de Niquo qui arrache facilement quelques larmes sur cet album, hommage à  cette belle intro sur « Encore une larme » qui aborde en vous serrant le coeur la vie de cette femme qui semble avoir perdu tout espoir, une pensée à  elles…

Toute cette bonne musique accompagne des textes incroyables chantés par le très charismatique Cam.

Ryon_Rever_Face

Tu veux changer le monde, commence par toi-même à  chaque jour, à  chaque seconde, suffit sa peine…, ouverture du titre « One » qui en parlant d’éclectisme s’éloigne beaucoup de l’archétype du titre reggae, mais c’est pour nous inviter à  préférer l’amour à  la haine!

Un album magique, entraînant et motivant, un album porteur d’espoir à  découvrir dans quelques jours.

Soutenir Framasoft