Rabbit’s Run, 1er album de StaticObserver, la musique qui prend corps…


Acoustique, électronique, plutôt à  la croisée des deux univers, StaticObserver, un projet aux influences très variées (James Blake, Eric Satie ou Rachmaninov). Derrière ce projet, Jean-Baptiste Guignard qui a été rejoint sur scène par Julien Grolleau, il est également enseignant chercheur, à  La Sorbonne, en sciences cognitives, diplômé en lettres modernes américaines et ingénieur à  ses heures perdues.

StaticObserver est né de cette combinaison entre le langage, la pensée et la technique, d’ailleurs c’est sur scène et en live que ce projet prend tout son sens, avec CLAY, instrument électronique, capteur de mouvement qui remplace les instruments à  cordes, créé par JB.

CLAY c’est ce dispositif qui transforme les corps en instruments!

StaticObserver
Avant de continuer à  découvrir ce projet, je vous propose de lancer le son avec le clip de Faulkner’s

Le 1er album  » Rabbit’s Run  » qui sortira le 20/11 sur Such/Harmonia Mundi donne corps à  la musique, et ce projet vous pourrez le découvrir lors de la première date parisienne le 27/11 au Palais de Tokyo dans le cadre des soirées ENTRE DEUX.

Entre performance et expérimentation musicale, cette musique qui révèle tout l’art des musiciens qui nous proposent ici de dépasser les limites du monde de la musique en touchant à  bien des disciplines.

La session avec StaticObserver sera la dernière de 2015, ne la ratez pas! Plus d’infos sur https://www.facebook.com/events/734375870028856/

La première image qu’il m’est venue en écoutant cet album, c’est celle d’un chef d’orchestre aux mouvements précis, ce n’est pas un orchestre symphonique, mais la performance est au rendez-vous, un album hypnotique qui vous met en transe, belle façon de faire communiquer à  travers des instruments très techniques, le corps de l’artiste et celui de l’auditeur!

Vous avez découvert le titre Faulkner’s en vidéo, un petit mot des autres titres de cet album qui à  l’image de « Open Heart Zoo » peuvent vous donner des frissons tellement ils sont prenants et envoutants.

Rendez-vous le 20/11 pour découvrir cet album magique.


Fast Forward Holophonics