(PLEASE) DON’T BLAME MEXICO –  » CONCORDE « 


(Please) Don’t Blame Mexico nous propose un premier album  » Concorde  » qui débarque après quelques EPs et d’autres projets.

11 titres  » pop véranda  » en opposition au  » Rock Garage  » composent ce premier album du trio parisien, album qui sortira le 14 février 2011.
En attendant, le groupe nous offre en téléchargement gratuit l’EP  » The Protocol « , ça se passe sur le site de Sauvage Records
.Le clip du titre « The Protocol », extrait de « Concorde », a été réalisé par Jean Thevenin, une performance de 24 heures filmées en super8 mais condensées en moins de 4 minutes à  découvrir ici-même.

(Please) Don’t Blame Mexico est un projet formé dès 2006 lorsque Maxime Chamoux qui était le fondateur de Toy Fight met en ligne ses propres chansons sur Myspace, il s’entoure à  ce moment là  des musiciens qu’il estime être les meilleurs parmi les formations rock parisiennes du moment (Laurent Blot, guitariste chanteur de Eldia, Eglantine, bassiste de Brooklyn, Thomas Pirot, batteur de Nelson).

Au rock garage de l’époque le groupe affirme vouloir opposer une  » pop véranda « , et s’approche musicalement de ces héros bis de l’histoire du rock – Elvis Costello, Prefab Sprout, Nick Lowe, Graham Coxon – qui offrirent une vision à  la fois cérébrale, pince sans rire et virtuose de la pop.

Après deux EPs, quelques changements au sein du groupe puisque la basse passe dans les mains de Raphaël Ankierman, l’enregistrement d’un album avec Toy Fight puis avec Mina Tindle, la composition d’illustrations sonores pour un documentaire, Maxime se sépare provisoirement des membres du groupe en 2008, le temps d’un « Carolina Now ! Ep » couché sur bandes en Caroline du Nord en compagnie de la partie américaine de The Limes.

Une histoire musicale faites de nombreux EPs et changements qui nous amène jusqu’à  2010 où le groupe désormais devenu en trio composé de Maxime, Thomas et Raphaël) de clore la tétralogie des EP, avec un « The Protocol EP » annonciateur d’un album « Concorde » dont on parlait plus haut.

Soutenir Framasoft