Nà£o Posso Parar – Clarisse Albrecht


Clarisse Albrecht, chanteuse franco-camerounaise que vous connaisez peut-être sous le surnom « La Mulata Universal » nous présente son nouveau clip avec son single Nà£o Posso Parar, réalisé par Ivan Herrera.

Un très beau morceau qui nous amène sur les routes de la Soul et de la Bossa Nova, beaucoup de sensualité et de profondeur, on découvre avec ce clip et avec cette musique, une élégance sensuelle et exotique en harmonie avec sa musique et son métissage culturel.

Un clip qui apportera un peu plus de soleil à  cet hiver qui se rapproche tous les jours un peu plus du printemps,

C’est entre la Guinée-Bissau, le Mozambique et la France que Clarisse Albrecht a partagé son enfance, si chanter et danser font partie de ses activités de fille rêveuse et curieuse, elle lit beaucoup, écrit aussi des histoires, certainement un beau départ pour cette fille qui deviendra l’artiste que l’on connait aujourd’hui.

clarissealbrecht

La musique qu’elle écoute chez elle, et sur laquelle on danse, Makossa, Marabentta , Rumba Zaïroise, MPB, Soul, Funk, R&B, Disco Des rythmes venus du monde entier et qui forgeront ces influences qui seront aussi marquées par cette ambiance cosmopolite dans laquelle elle évolue à  l’école qui accueille des amis canadiens, portugais ou malgaches.

La nostalgie se fait sentir quand elle vient vivre en France au début des années 90, mais c’est en France qu’elle va découvrir d’autres styles avec le Hip-Hop, les musiques électroniques ou encore le R’n’B, mais ce qui ne change pas c’est bien les origines très variées de ses amis, européennes, africaines, orientales…

Un mélange de culture et de tradition qui est certainement ce qu’il y a de mieux pour trouver l’inspiration quand on écrit, de quoi se nourrir de ce qu’il y a de meilleur.

Elle intègre une chorale de Gospel et ce sera l’occasion de faire ses premières scènes, et c’est certainement ce qui va lui donner envie de continuer dans la musique.

Elle étudie le Cinéma à  La Sorbonne mais ne quitte jamais la musique en étant choriste dans un groupe de reprises Soul & Funk.

C’est lors d’un voyage à  Rio qu’elle va réellement décider de se lancer, et surtout qu’elle va trouver son chemin musical, un poème écrit par un ami qui lui dit « que lorsqu’elle sourit de tout son coeur et de toute son âme, elle devient bien plus qu’une métisse. Elle devient une “mulata universal”, une métisse universelle. »

Un métissage culturel qu’elle décide de mettre en musique avec talent, elle écrit sa musique, ses textes qu’ils soient en portugais ou en anglais et elle enregistre ses premiers titres, des textes imprégnés de saudade pour traduire ses racines, sa vie, ses influences.

Ce qu’il y a de certain c’est qu’à  travers sa musique elle partage avec nous une ambiance magique, un état d’esprit.

Si vous avez lancé le clip un peu plus haut, vous êtes déjà  tombé sous le charme de cette voix suave, et quelquefois fragile.

Découvrez en plus sur son site officiel: www.clarissealbrecht.com

Soutenir Framasoft