Moh! Kouyaté – Loundo, « un jour » (clip & album)


Moh! Kouyaté c’est pour hebdoblog une découverte plutôt magique, l’Album Loundo (Un jour) est déjà  disponible, et quand vous allez l’écouter, nul doute que vous serez vous aussi conquis comme l’on déjà  été depuis un moment déjà  les amateurs de musique africaine qui avaient déjà  repéré Moh! Kouyaté.

« Un jour tu nais, un jour tu grandis, un jour tu vieillis, un jour, tu partiras… Nous avons tous la même inéluctable trajectoire. Amusons-nous et aimons-nous puisque ces jours arriveront, peu importe quand, ils arriveront. » Moh! Kouyaté

Pour la petite histoire sur son nom (dans lequel on ne doit pas enlever le point d’exclamation), Moh, comme Modjigui, son grand-père, gardien de la tradition et dont le nom signifie  » espoir de l’homme « .

Un espoir que l’on retrouve évidemment dans sa musique qui se veut généreuse, une générosité qui passe aussi bien à  travers ses textes que sa guitare!

Moh! Kouyaté, griot et fils de griot, n’est jamais loin des traditions mais à  aussi toujours un oeil sur les musiques actuelles, un joli jeu de musique qui mêle l’histoire, son histoire et celle de la musique qui l’entoure, une musique toujours très dansante, une musique à  chaque instant entraînante.

Moh! Kouyaté présente aujourd’hui le clip du titre Loundo, « un jour »qui illustre à  merveille l’album.

Cet album très musical est l’occasion de découvrir ou redécouvrir son jeu de guitare incroyable, une façon de jouer qui lui permet de jongler avec la tradition mandingue, le blues, le jazz et le rock, pas de limite, que du bonheur transmis aussi bien sur scène pendant ses concerts que à  travers l’album et ce clip.

moh-kouyate

Si il a de nombreux projets, il nous livre ici son premier album, et Loundo ( » un jour « ) est certainement le sommaire de l’histoire de Moh! Kouyaté ou au moins un concentré de ses expériences, un album qui transpire la générosité, mais surtout la richesse de cette carrière déjà  bien pleine, une vie entre Afrique, Etats- Unis et Europe faite de bien des rencontres qui l’on amené à  apparaitre dans d’autres projets (en Italie, avec Piers Faccini, invité avec Vincent Ségal sur le délicat Gassata).

Cet album au groove ultradansant, est à  son image, « T’en vas pas, ça va pas » a été composé pour un couple d’amis en crise et playlisté par Radio Nova, RFI ou Africa N°1. Mais si les musiques actuelles font toujours de belles apparitions, la tradition n’est jamais bien loin.

Mandingue et afro-beat se répondent sur Yarré ou sur le titre plus funk « Yéllé ».

Je vous disais que ça respire le bonheur, et que ce soit en français ou encore en soussou, malinké, djahanké, ou pular ou français, il chante le bonheur donc, mais aussi toute la vie avec ses drames et ses diffultés (comme l’exil), l’instabilité du quotidien en Guinée et l’élan vital, et forcément l’espoir car c’est bien ce qui permet (avec la musique) d’avancer et de se remotiver!

Dans Loundo,  » un jour « , une balade aux accents rock, Moh! incite à  la persévérance et à  la patience, en bref, en mettant toute notre volonté dans un projet, on pourra y arriver…

Aujourd’hui c’est son projet qui est arrivé, à  vous de l’écouter!

Disponible chez Foli Son Productions / L’Autre Distribution

Soutenir Framasoft