Métro, premier EP de jaSz (enregistré dans le métro)


Métro comme un espace de vie et de passage, un espace dans lequel bruit, paroles, musique se font entendre, et un espace dans lequel a été enregistré cet EP.

Les bars et le métro, voilà  un moment déjà  que jaSz partage sa musique avec le public, une voix chaude et sublime, claire et envoûtante qui raisonne vite en vous, cette voix est accompagnée de sa guitare acoustique vient mettre pas mal de couleurs même dans la pénombre du métro, et les cinq titres qu’elle partage avec nous sur ce premier EP sont tous là  pour nous charmer et nous inviter à  en découvrir plus.

Si elle compose ces propres titres, elle reprend aussi de très grands artistes jazz ou soul.

Déjà  lauréate du prix Europe 1/20 minutes, on l’écoute déjà  avec grand plaisir hors du métro à  travers ces cinq premiers titres.

digipack_ok.indd

Love Song, un titre incroyable dans lequel on découvre tout son talent, une voix incroyable qui semble sauter sur chaque note pour ne pas rater une occasion de chanter pour nous.

On ne vient jamais à  la musique pour une seule raison, mais l’influence de Madeleine Peyroux est certainement déterminante dans son envie d’aller plus loin en musique.
Le métro et cet enregistrement c’est aussi logique finalement quand on a joué dans tant de lieux ouverts, des lieux dans lesquels la scène n’a pas de limite, une scène qui permet un échange dans tous les sens et qui on l’imagine bien doit parfois être pleine de surprise avec des auditeurs curieux et ayant envie d’échanger avec l’artiste…

Cet enregistrement « live » est carrément génial, on aime cette ambiance si particulière du métro, de fond sonore incessant qui donne certainement un charme supplémentaire à  cet EP. Une belle expérience que jaSz partage avec nous avant on l’espère de nous proposer une belle suite…

Pour en découvrir plus et surtout pour ne pas rater ses prochains concerts: http://jaszmusic.com/

Avec un nom de scène en clin d’oeil au jazz, elle donne déjà  le ton, mais ne vous attendez à  rien, la surprise se cache derrière chaque note.

photo: Christian Varas Matta


Fast Forward Holophonics