Max Future, un premier EP à découvrir

  • 100
    Partages

L’histoire commence très tôt pour Max Zippel qui est à l’origine du projet Max Future. A 15 ans déjà en véritable passionné il se lance dans la musique et dans bien des expérimentations.

Une musique faite d’une infinité de sons, guitares, claviers et des samples issus d’une collection de vinyles de hip hop, de soul et de funk music.

La musique n’est pas sa seule passion puisque Max va explorer la photographie, le graphisme et aussi l’art contemporain.

front-sleev

Si il n’imagine pas que cette créativité incroyable lui permettra un jour d’en faire son métier, il va pourtant créer avec un ami de fac et son frère, le groupe Candy Clash, un nom sorti tout droit des années 2000 et inspirée par l’électroclash et surtout par ses clubs (Pulp, Rex Club) qu’ils ont arpenté bien des fois.

Les fans sont rapidement au rendez-vous, et leur musique pop mélodique n’est pas étrangère à cet engouement.

Le groupe change d’identité, devient Condorde et sort deux EPs ainsi qu’un album.

Dans le groupe, Max est du coté de la composition, un peu l’homme de l’ombre, celui qui va influencer ce style mélodique très appuyé dans leur musique.

Mais comme dans tout projet, l’expression en solo devient de plus en plus attirante.

Le projet solo à l’état d’idée devient de plus en plus clair et surtout de plus en plus réel.

Max Future

Max Future est là, avec une écriture libre et une musique façon patchwork qui rassemble tout ce qui lui ressemble, tout ce qui l’inspire.

Funk, hip hop et électro, c’est cette musique magnifique que je partage avec vous aujourd’hui.

Max compose des titres très éclectiques avec ses logiciels, son Juno et son M500.

C’est en 2015 qu’il signe sur le label parisien Panache, son premier EP prend vie avec cinq premiers titres.

Un EP façon bande son d’une journée.

Une journée ensoleillée débute avec « A way or another« , elle va devenir plus chaude avec une musique digne des meilleurs dancefloor pour les deux titres « It’s Like Babe Doll » et « Underwater Flip« 

Cette journée se termine dans une mélancolie certaine avec « Till You let go »

On vous parlait de dancefloor, et pour cause, sa musique est dansante et surtout très légère, de quoi planer au dessus de la piste, peut-être pour mieux libérer l’esprit, le corps.

Il y a la musique de Max, mais il y a aussi la voix de Max, une voix que l’on découvre sur quatre titres, on découvre même avec plaisir le rap de l’artiste Lo Swing sur « Underwater Flip« , un titre totalement dingue, c’est affolant de voir ce que le talent de Max devient avec cette association géniale, un véritable tube!

Rendez-vous le 2 décembre 2016 pour découvrir encore un peu plus Max Future « Till You let go« .

En attendant, profitez déjà du clip!

https://www.facebook.com/maxfuturepanache

Pour nous, le titre A Way Or Another est clairement un des plus prenant, planant même, on se plait à l’écouter en boucle, avec en fond l’idée que tout devient possible, un véritable moment de liberté.

Le son très électrique et brut de It’s Like Babe Doll est juste incroyable, la pression monte d’un cran, encore et encore, impossible de ne pas danser, ce serait dommage de s’y refuser!

Pour la suite, on vous laisse le plaisir de découvrir ces titres dans quelques jours…


Soutenir Framasoft

  • 100
    Partages
  • 100
    Partages