L’imprévu, l’EP de La vie d’Artiste avant l’album Utopies en Ruines

  • 9
    Partages

La vie d’Artiste s’est montré sur hebdoblog avec un album concept « Ferré ce rap« , les voilà de retour avec L’imprévu, un EP vinyle.

Si je vous invite à redécouvrir leur album précédent, aujourd’hui faisons les présentations avec ce nouvel EP qui annonce l’album Utopies en Ruines sortira le 21 octobre, et qui sera suivi d’une tournée nationale.

N’hésitez pas à participer au financement participatif de ce nouvel album, c’est par ici!

La vie d’artiste, L’imprévu

Ce qui frappe quand on écoute cet EP c’est cette noirceur ambiante, ce climat poétique génialissime, et en avançant dans les titres, tout s’accélère, les textes sont plus revendicatifs et engagés, la musique toujours plus porteuse de cette atmosphère préoccupante qui retient toute notre attention sur ces mots qui défilent.

Cet album c’est aussi l’envie pour La vie d’artiste de créer des compositions originales et uniques, leurs influences très vastes sont aussi l’occasion de se faire vraiment plaisir, de Massive Attack à Portishead le terrain de jeu est vaste et ils réussissent à ne pas se perdre.

Du coté des textes, les thématiques devraient parler à tout le monde et c’est plutôt bon de s’inspirer de ce monde dans lequel on cohabite tous.

la vie d'artiste imprevu

Il y a quand même ce petit truc en plus que l’on ne pas rater en découvrant ces nouveaux titres c’est l’influence du live qui ici déploie toute son énergie au service d’un album.

Nos âmes est une impressionnante plongée au fond de l’âme humaine, presque à la façon d’un documentaire, ouvrir grand les yeux et découvrir de si beau texte avec cette voix monumentale qui sur ce titre prend vraiment une place importante pour commenter ce feu d’artifice sonore.

Je vous laisse découvrir L’imprévu avec le clip

Dans Architectes (quartet version) on découvre le groupe avec des sonorités hip hop swing, un son intelligent et bien posé pour hocher la tête juste ce qu’il faut!

L’impression d’entrer dans une salle de concert au son feutré avec Un pas de côté qui pourra nous laisser penser que personne n’est vraiment sur terre pour travailler, à vous de choisir où ira votre prochain pas.

Et si est tout de suite plus brut, et si la mélodie est toujours là, elle se fait plus discrète et se présente simplement pour accompagner ou relancer le chant à la façon d’une grosse respiration.

Avec la dernière note de cet EP vient un sentiment d’espoir, et on reprend rapidement les relances de « Et si » en se disant que oui, on peut aussi participer à notre destin, juste un choix à faire, des questions à poser…

En attendant, un EP à écouter.

Soutenir Framasoft

  • 9
    Partages
  • 9
    Partages