J.ustin M.illot G.roup, premier album Jazz-Fusion


Le jazz fusion! On en parle assez peu et pourtant il y a du bon et même du très bon dans ce style si particulier qui prend le meilleur de plusieurs style, l’énergie débordante du rock même si le jazz n’est habituellement pas en reste mais reste quand même moins puissant, le coté jazz pour le coté harmonie de cette belle musique!

Et aujourd’hui c’est d’un Quartet de Jazz-Fusion que j’avais envie de vous parler, un premier album vient de voir le jour et c’est avec plaisir que je l’ai découvert et que j’ai envie de vous le faire partager.

Pour commencer, parlons déjà  des membres de ce Quartet.

Justin Millot (Guitare et composition) dont l’univers musical est très influencé par Johann Sebastian Bach pour le coté classique, Allan Holdsworth (Jazz, jazz-fusion) et même Jimi Hendrix (qui n’avait pas laissé indifférent un très grand du jazz tel que Miles Davis), il a aussi participé à  diverses formations mais pas toutes dans le jazz-fusion puisqu’il s’est aussi laissé tenter par les musiques africaines, vous l’avez aussi peut-être aperçu sur la scène nationale de Chateauroux à  Equinox ou encore au Montreux Jazz Festival (off) ou encore au Studio de l’Ermitage à  Paris.
 

Florian Raimondi (Basse), c’est lui que l’on entend dans les grave, et c’est plutôt fun! Lui s’intéresse aussi à  de nombreux projets dans des styles aussi variés que le hip hop, le reggae, le flamenco, la musique tzigane et forcément le jazz-fusion, il a participé à  de nombreuses scènes avec un groupe de hip hop dijonais « Â Iltika « ,

Neill Gautier (Batterie), le rythme c’est sans hésiter lui qui le donne, enfin il faut bien avouer que la batterie est ce qu’il y a de plus clair quand on parle de tempo non, et si le jazz est déjà  un style synonyme de rigueur, ici la batterie de Neill Gautier prend tout son sens.

Coté musique, il est passé à  l’American School of Modern Music, en Cycle Supérieur à  l’école Dante Agostini et dans le sillage des styles de Tony Williams, Chick Corea et Aka moon que sur les scènes du Baiser salé, du Sunset et du Studio de l’Ermitage avec les groupes NooN, Mikael Mezida et Inconscient Collectif.

Thibault Leclerc (pianiste) a rejoint le groupe qui au départ était donc un trio, il est au commande d’un synthétiseur Roland D-50 que l’on ne présente plus!

L’album, La musique
1.N1 6:31
2.Tain 6:53
3.Bouche de Poulpe 6:06
4.Coquelicot Bleu 4:28
5.Oxygogène 7:01
6.C2C7 7:33
7.Eolie 6:38

N1 est sans doute le titre le plus intéressant de cet album, on s’évade dès les premières notes, sans doute n’est ce pas un hasard si les sonorités du synthétiseur lance ce titre, du calme, de la sérénité, et pourtant de temps en temps des sursaut de rythme avec une guitare qui devient très présente pour laisser à  nouveau place au calme le plus complet.

Train est aussi un titre très intéressant, du jazz, du ryhtme, tout est là  pour que l’on apprécie ce titre, j’aurais assez de mal à  vous décrire ce que l’on peut ressentir en l’écoutant, faites très attention vous risquez de vous surprendre à  jouer vous aussi.

Plus sérieusement je vous invite vraiment à  découvrir cet album, un pur moment de bonheur qui nous change du train train quotidien musical, merci…

L’album est disponible en téléchargement ou en cd

Enregistré en Janvier 2011 à  AJC Studio (Paris)
mixte et masterisé au Studio 24 à  48 par Bruno Buzzighin
Produit par JMT Justin Millot – guitare, composition Florian Raimondi – Bass Neill Gautier – Batteries

Vous les retrouverez prochainement lors de concerts

Soutenir Framasoft