Fast Forwards, l’album incontournable de Holophonics


Encore une belle découverte au hasard d’une rencontre, d’un musicien qui te parle de sa musique comme personne l’espace d’un instant, le nom d’un groupe sort, et puis quelques heures plus tard le casque sur les oreilles en déambulant dans des ruelles sombres jusqu’au bout de l’album tu te dis qu’il était temps de les connaître et donc de partager cette découverte.

Cette musique c’est celle de Holophonics, cet album c’est Fast Forward

Après une expérience musicale de presque une heure, le calme débarque il est temps pour moi de vous écrire ces quelques lignes pour vous présenter une musique géniale!

Toujours ou presque, des riffs de dingue, chaque titre est l’occasion de prendre une nouvelle claque! Une batterie qui donne tout dans la puissance, des lignes de guitare qui savent aussi bien faire dans la douceur relative que le déchaînement maîtrisé, une voix infatigable.

Holophonics ne cherche pas à entrer dans un moule, et si leur musique vous fera parfois penser à d’autres groupes des années 2000, nul doute que vous serez rapidement conquis par leur style, on ne s’en lasse pas!

C’est aussi un avantage de ne pas vouloir coller à l’air du temps. Ici aucun compromis avec leur musique, Holophonics fait ce qu’il aime et ça s’entend!

FAST FORWARD – HOLOPHONICS

Fault Line, une entrée en matière efficace, on va droit au but, c’est net, c’est propre et très bien travaillé! Rien ne dépasse et on est évidemment plongé dans leur univers dès les premiers instants.

Last Breathing, entre fureur et respiration, ce titre balance entre deux mondes, l’un qui fair la part belle à la puissance, l’autre qui est un peu le calme mais seulement entre deux tempêtes.

Fast Forward (And No Rewind), c’est le titre par excellence qui entraînera tout un public, c’est grandiose et on a rapidement envie de décrocher la guitare et de frapper sur une batterie et pourquoi pas d’entonner nous aussi le refrain.

Encore et Toujours du très gros son avec Fire Inside, ici comme dans la plupart des autres titres de l’album, Holophonics ne fait pas dans la dentelle, et fait ce qu’il y a de plus efficace!


On se fait presque une pause avec In the Wild, qui est un des titres les plus tranquille de cet album, mais vous l’aurez compris on est loin de s’ennuyer là encore! Une pause a aussi la possibilité d’être animée.

Très belle entrée en matière sur Cluster A, des tintements qui sont rapidement rejoint par le reste du bataillon qui ne vous laissera aucun répit.


All Erasing, sans aucun doute mon titre favoris, une véritable explosion de sonorités, batterie brute, guitare insolente, voix efficace, une ligne de basse de malade et en un instant tout est déjà terminé! Alors on le relance.


Autant vous dire que c’est en beauté avec le titre As You Well Know que l’on referme cet album, un titre tout ce qu’il y a de plus angélique dans l’introduction, mais voilà quand la musique est efficace, puissante, que la voix se déchaîne dans tout le reste de l’album, Holophonics décide de donner encore plus pour la conclusion, c’est encore une fois théâtral et monumental, et on imagine déjà découvrir ce titre sur scène!

Les autres titres à découvrir directement sur l’album Fast Forward

La suite sur http://www.holophonics.net

Et pour les prochaines dates, direction facebook mais on peut déjà vous donner deux dates, à Belley (Le Réservoir) le 9 Février et le 20 juillet au
ROCK HEYR FESTIVAL

Et comme vous ne pourrez pas vous passer de bonne musique, n’hésitez pas à faire un tour du coté de leurs trois précédents albums!

Merci pour cette très belle découverte!

Et juste pour le plaisir, un autre clip!


Fast Forward Holophonics