FOURTYFOUR, nouvel album de GENTLEMAN’S DUB CLUB


Ce nouvel album sorti le 18 novembre 2013 vaut vraiment le détour, alors on vous en parle quelque temps après sa sortie, mais au moins on peut vous confirmer que l’on a vraiment apprécié!

Un album qui nous incite à  céder à  la tentation dès que l’on écoute le premier titre carrément entêtant!

GIVE IT AWAY c’est le premier titre d’une série de 13 que vous allez dévorer, mais avant de vous présenter en détails ce bel album et de vous inviter à  découvrir quelques extraits, un peu d’histoire…

2006, on pousse la porte du sous-sol du 44 Headingley Lane à  Leeds, derrière la porte « Gentleman’s Dub Club » un groupe qui vient de se former et qui était alors composé de 9 membres : Jonathan Scratchley (Chant), Tommy Evans (Batterie), Kola Bello (Claviers), Nick Tyson (Guitare), Toby Davies (Basse, synthés), Niall Lavelle (Percussions), Matt Roberts (Trompette), Kieren Gallagher (Sax) et Harry Devenish (Son), à  neuf on s’attend déjà  à  un son exceptionnel et ils vont rapidement le confirmer avec des prestations sur scène digne des meilleurs, et c’est bien en proposant un live-show exceptionnel qu’ils vont créer la surprise et se forger une solide réputation et ainsi attirer les foules!

Et cette attirance elle va se ressentir un peu partout, de Goa à  Glastonbury et surtout sur les plus belles scènes dans des festivals comme le Bestival, le V Fest, le Secret Garden Party ou encore le Poland’s Ostroda Reggae Festival, et évidemment l’incontournable rendez-vous international de bass-music « le Croatia’s Outlook Festival »

Gentlemans-Dub-Club-Dan-Medhurst-7244

Avec des titres qu depuis leurs sorties ont gardé leur place dans le Top 40 des charts reggae on peut dire que c’est certainement le son qui restera dans tous les esprits à  jamais…

Sur scène vous les avez certainement croisé avec les plus grands artistes, tels que Roots Manuva, The Streets, The Wailers, Busy Signal, U-Roy, ou Finlay Quaye.

2013, et voici un nouvel album qui cette fois encore devrait faire l’unanimité, un album qui marque la fin d’un tour parmi les plus long, puisqu’il vient après sept ans à  tourner dans le monde, et il nous confirme encore une chose, la scène est certainement ce qui mène à  la perfection…

L’album a vu le jour sur une plage de Wales où à  commencé l’écriture et c’est en studio l’hiver suivant qu’il est enregistré!

Gentlemans-Dub-Club-Dan-Medhurst-7244

FOURTYFOUR est à  considéré comme le véritable premier album de Gentleman’s Dub Club.

Un album réussi c’est un album qui navigue entre deux extrémités, ici l’ombre et la lumière, et c’est cette faculté de passer d’un monde à  l’autre qui fait que la musique est aussi riche.

Cet album nous entraîne dans le reggae mais à  travers tous les styles qui l’on fait, des roots les plus authentiques aux au stepper an passant par le 2 tone et évidemment le dub (que l’on retrouve quand même dans le nom de cette formation).

Un mélange de style que FOURtyFOUR a su mettre à  profit pour certainement trouver sa place sur les meilleurs dancefloors.

Du relief, oui il y en a, et c’est d’ailleurs ce qui nous permet de découvrir Gentleman’s Dub Club tout en entier!

Le coté génial de Gentleman’s Dub Club c’est cette capacité à  s’approprier des éléments propres à  d’autres univers musical et à  les intégrer dans leur musique pour provoquer des sensations étonnantes!

Techno, dark dubstep, hip hop et cet certainement d’autres univers s’invite au programme tout au long de cet album, et si vous recherchiez un bel album en 2013, alors vous venez de le trouver!

RIOT, un des titres les plus excellent de l’album:

Et l’inoubliable Give it away

Et voici un aperçu des titres que vous retrouverez sur cet album.

01 – Give It Away
02 – Feels Like
03 – London Sunshine
04 – Slave
05 – Too Little Too Late
06 – Play This
07 – More Than Words
08 – Forward
09 – Riot
10 – Please Don’t Wait
11 – Enough
12 – Too Little Too Late (Live)
13 – Riot (Live)

Pour la suite c’est sur www.gentlemansdubclub.com

Soutenir Framasoft