Emma Daumas, Vivante, son nouvel EP


Vivante, le nouvel ep d’EMMA DAUMAS est disponible depuis le 27 mai 2016. Un titre évocateur qui exprime certainement une partie d’elle même, et après tout la musique est bien là pour laisser transparaitre l’âme des artistes.

Vivante – Emma Daumas

Vivante n’a pas été choisi au hasard, car elle revient bien de la mort, une mort dans le métier uniquement, un passage à vide sans grande actualité, mais ce moment peut être compliqué a aussi été l’occasion de se sentir justement bien plus vivante, d’en profiter, de s’inspirer de cette vie.

Emma Daumas vivante

Les chansons de cet EP abordent avec beaucoup d’humilité ces rêves d’enfants, et ces vertiges de femmes.

« J’avais envie de m’ouvrir sur le monde. De comprendre ce qui fait de moi un être humain »
Emma Daumas

En écoutant ces nouveaux titres, on comprend que son envie d’écrire pour partager ce qu’elle avait à dire avec nous a été forte, devenir auteur-compositeur ne correspond pas toujours aux possibilités du moment mais l’avenir permet toujours d’évoluer vers un rêve, vers une envie plus forte que tout.

On va rapidement passer sur son parcours d’artiste qui commence très jeune avec la passion du chant et de la scène qui débute rapidement, avec à 12 ans la découverte du studio d’enregistrement, puis les scènes avec des reprises ainsi que des premières parties (Michael Jones, Emile & Image…), et aussi son passage par Graines de stars et Star Academy, trois albums plus tard, c’est une page qui se tourne, et aussi l’occasion de passer du temps à écrire des chansons.

Cette coupure avec sa maison de disque est aussi l’occasion de comprendre que derrière l’image people, il y a aussi l’artiste de talent qui écrit aussi pour les enfants (un livre disque « Les larmes de crocodiles » enregistré avec d’autres artistes), il y a aussi ces autres projets, une performance « cabaret » ou sa participation à une bande originale pour Sister Ship présenté au Palais de ToKyo.

Toutes ces aventures parallèles font que le temps passe, un temps qui lui permet aussi de se ressourcer au Brésil et d’apprivoiser la « Saudade » qui lui correspond plutôt bien, sorte de nostalgie souriante, de balance et de mélange entre bonheur et doute, de quoi mettre en musique ce qu’elle a vécu en passant de la gloire heureuse à la notoriété éprouvante.
C’est Maxime le Forestier qui va lui transmettre ces « Trucs » pour aller plus loin, pour avancer.

C’est là qu’elle travaille ces nouvelles chansons.

A propos de Maxime le Forestier, Emma Daumas dit « Il a été initiateur, moteur, mentor ».

Emma daumas vivante

Et comme l’artiste qu’elle est ne s’arrête pas à la musique, elle écrit aussi « Supernova » qui présente de l’intérieur le fonctionnement de la téléréalité musicale, un titre bien choisi là encore quand on connait le destin des supernovas, cette explosion capable d’effacer une étoile…

Une entrée en studio avec les musiciens de Maxime le Forestier pour produire ce bel EP que l’on vous propose de découvrir sans attendre.

Un univers fait de joies, de mélancolies et de moment de paix que l’on aime aussi s’approprier.

Emma Daumas est vivante, lumineuse dans ces titres, oui on est vraiment fan de ce nouvel EP.

Un EP qui s’ouvre et vous effleure, qui vous invite dans Le présent, tel un souvenir qui vous ferait frissonner en y repensant… une poésie temporelle sur une musique incroyable, des arrangements bien pensés, une mélodies douce et légère qui accompagne cette voix bienveillante.

Le temps est toujours au rendez-vous avec 14 heures du matin, un morceau plutôt acoustique qu’elle interprète à la perfection, un titre coupé en deux à la façon d’un saut spatiotemporel entre deux mondes, aussi heureux que nostalgique, impossible de quitter ce monde.

Les promesses en l’air s’attaque à l’amour d’une façon très originale et encore une fois très poétique.
Ce que veulent les princesses, avec des « il était une fois » on en vivrait de belles choses, mais les promesses de petites filles évoluent avec l’âge, et la princesse devient grande, devient une femme… On découvre là l’histoire d’un rêve de gamine devenu réalité, mais un rêve un peu écorné dans le temps…
Le vieux saule c’est le titre planant et envoutant de cet EP, oui on entend le vent, oui on le devine derrière chaque note…
Mon homme, l’histoire d’une image qui vous colle à la peau, d’une déception ou plutôt d’une nouvelle découverte de deux âmes qui s’aiment et qui se complètent, se font grandir. La vie, une envie et de l’espoir…

Un EP impressionnant, de quoi rester subjuguer à son écoute.

Emma DAUMAS Vivante, c’est comme cela qu’on l’aime, un EP juste magique que je vous incite à découvrir sans attendre.

Sortie le 27 mai 2016 chez Abacaba / Musicast
En concert aux Trois Baudets le 26/09/16


Soutenir Framasoft