Droit dans la gueule du loup, nouvel album de Melismell


Si vous avez déjà  croisé Melismell, dans un concert ou tout simplement dans vos écouteurs, alors vous savez à  quel point ses textes sont touchants, direct, violent parfois mais toujours très bien pensés!

La violence du texte est évidemment là  pour nous toucher, pour nous parler de ces colères, des larmes, des tristesses mais aussi de tout ce qu’il y a de rageant dans ce monde.

Alors certainement ne doit on pas s’attendre à  un album aux chansons trop sages, mais après tout « Droit dans la gueule du loup » qui sortira le 26 mars 2013 est bien un album qui met en musique la gueule cassée du monde sans détourner le regard, rage, compassion, profondeur, et surtout beaucoup d’authenticité.

melismell

Mais le plus étonnant avec cet album c’est que ce n’est pas tout à  fait le sien, c’est aussi un peu celui de Guillaume Favray que l’on retrouvait déjà  sur son premier album avec « Ecoute s’il pleut ».

Mais pourquoi faire un album composé de titres écrit uniquement par Guillaume?

Tout simplement pour faire vivre des titres qu’elle admire, pour faire vivre des titres admirables, qui sont mis en avant par son talent, par sa voix qui colle si bien à  ces textes.

Cet album enregistré avec deux musiciens, le pianiste Matu (qui a joué plus de dix ans avec Mano Solo) et le Guitariste Daniel Jamet qui a lui aussi accompagné (entre autre) Mano Solo.

Mais rapprochons nous un peu plus de ces dix titres qui compose ce très bel album qui met un peu les pieds dans le plat, ou plutôt qui ne se gène pas pour dire les choses!

Et pour mettre les pieds dans le plat, parlons de Rock N’roll, qui aborde directement ce petit monde dans lequel on s’amuse avec les codes, on domestique la révolte par le commerce et le conformisme, un titre qui s’inspire de ce que nous dit Melismell « J’ai toujours été gênée par ces groupes qui prétendent faire du rock’n’roll avec un sac Dior ».

Et pour se prendre une nouvelle claque si il y en a encore besoin, voici un titre qui dresse un portrait au vitriol et quand même plein d’affection sur cette époque dans laquelle on vie, un titre plein de compassion pour ces brebis qui « se gavent de féraille, de plastique / D’art au goût de betterave et d’amour synthétique », un titre tout en finesse (ou pas) et tellement vrai! Les brebis, un titre à  ne pas rater!

La musique si elle est là  pour nous parler d’amour, de bonheur est aussi un très bon vecteur pour parler de colère, et quand Melissmell nous chante la colère c’est avec des textes qui reflète sa vie, mais aussi de sa jeunesse accablée par le mépris des puissant jusqu’au regard qu’elle porte sur le monde d’aujourd’hui, une voix qui tremble pour une chanson qui touche…

Madame c’est certainement le titre qui nous parle le plus de Melismell, il a été écrit en pensant à  elle, à  sa mélancolie et surtout à  sa rage face aux blessures du monde, un portrait étonnant et bouleversant d’une artiste qui chante la tristesse avec beaucoup de bonheur.

Je vous laisse en musique avec le titre Rock’n’roll…avant de vous inviter à  découvrir cet album qui dera disponible dès le 9 avril 2013, sur itunes ou amazon


Melissmell – Rock' n' Roll par Discograph


Fast Forward Holophonics