Des ruines et des poèmes, Louis Arlette


Louis Arlette est de retour ! Et avec son nouvel album Des ruines et des poèmes il se lance dans une nouvelle aventure.
Auteur-compositeur-interprète et ingénieur du son, Louis Arlette nous propose ici un album aux accents pop-rock qui vont satisfaire les amateurs de musique industrielle et de textes travaillés.

Une musique grandiose et parfois en retrait qui laisse la part belle à une ambiance très sombre et romantique, comme celle que vous découvrirez avec le clip et le titre Je suis un soir d’été de Jacques Brel.

Une interprétation très moderne sur un son électro rock, un chant brillant, une musique bouillonnante, c’est beau comme un sombre désir qui ferait tout pour s’exprimer avec assurance et sans violence. Jamais ne me parlez plus jamais de Noir.

Une musique qui se veut même dansante dans bien des titres.

Sur ce nouvel album, Louis Arlette reprend des recettes qui ont fonctionné à la perfection sur Sourire Carnivore.
Un son électro, des musiques grandioses, et une folle envie de crier ses textes!
Ce premier album était le résultat d’un mélange de toutes les influences de Brel à Ferré en passant par Depeche Mode, Radiohead, Daniel Darc, et bien d’autres encore!
Mais comme bien des artistes ce n’est pas tant le résultat qui le satisfait mais bien le chemin emprunté pour en arriver là.

Louis Arlette, des ruines et des poèmes

Des ruines et des poèmes

Ce nouvel album c’est donc un peu la suite d’une aventure, et le départ d’une autre. C’est aussi un album incontournable!


« Avoir fait mon premier album m’a permis, pour le second, de creuser plus profondément, de progresser. Je ne partais pas du même point de départ : c’est un trajet, un chemin, on ne peut pas directement arriver à destination. Il faut percer les couches, une à une. »« Il ne restera de mon règne, rien que des Ruines et des Poèmes »

Louis Arlette

Ces derniers mots que l’on retrouve dans la chanson Des ruines et des poèmes, un texte profond et bouleversant.


Des Ruines et des Poèmes est plus minimal, minimaliste même, il y a plus d’air, plus d’espace. Sur le premier album, j’ai montré ces choses que j’avais apprises, sur celui-ci je montre des choses que j’ai trouvées. Il est donc plus personnel. Des Ruines et des Poèmes m’appartient pleinement, avec une sérénité et une force nouvelles.”

Louis Arlette

Une musique, des textes, un album qui ne laisse pas de place au vide, chaque instant se vit à fond, une intensité forte et continue entre La discorde et Le refuge

C’est aussi une rage profonde qui raisonne sur certains titres, je pense à Hécatombe

Un album qui s’affiche tel un miroir de l’humanité, vous savez cet instant si court avant que tout ne s’arrête, on hurle, on rêve, on espère, on s’émerveille, puis plus rien. Le Silence.


On vit dans une ambiance de Rome d’avant le déclin, de Babylone d’avant la chute : une ambiance de fin de civilisation. »

Louis Arlette

Des Ruines et des Poèmes a été enregistré au Studio Ferber avec l’aide de Philippe Paradis (Christophe, Thiéfaine, Zazie…),

Je vous propose si vous n’avez pas encore écouté l’album de découvrir le clip, Je suis un soir d’été:


Fast Forward Holophonics