Corson, We’ll come again (ep)


Etant fan de piano je dois dire que Corson est une très belle découverte en cette fin d’année, mais évidemment le fait de jouer du piano ne fait pas tout dans la musique et Corson alias Alain nous propose plus que ça !

Comme beaucoup de musicien c’est très jeune qu’il a été conquis par la musique avec le piano qu’il découvre à  7 ans chez une cousine, je vous passe l’anecdote que vous trouverez j’imagine sur son site officiel !

Et cette découverte déclenche une véritable passion, à  8 ans il est inscrit au solfège (le cauchemar de beaucoup d’amateur de musique, mais tellement utile), le piano devient son instrument favori et il y passe des heures (je confirme, c’est addictif, comme tout instrument d’ailleurs), et il se met à  composer de la musique et des chants !
Ses premiers enregistrements se font sur un radio cassette (on a tous fait ça non ?), mais c’est un titre en particulier qui va révéler en lui cette envie d’aller plus loin, Sunday Bloody Sunday de U2.

Il entre au conservatoire régional de Thionville avec en parallèle son premier groupe de rock  » Samsara  » avec qui il débutera sur les scènes de Lorraine.

Evidemment la musique n’est pas tout quand on débute dans la vie, et si il était promis à  une carrière dans une banque d’affaire luxembourgeoise, il a décidé de laisser de coté cette opportunité pour se diriger vers la musique, j’ai envie de dire qu’il a eu raison de courir vers la musique !

Paris où il va pour faire de la musique est synonyme de rencontres artistiques, et il commence à  vivre de la musique en tant qu’interprète dans des spectacles musicaux ou dans des séances studio, il écrit pour lui et pour les autres aussi bien en français qu’en anglais, inspiré et influencé par les musiques de U2, Sting ou Nirvana.

Le titre « We’ll come again » que vous pourrez écouter plus bas, se ballade entre pop et voix lyrique, un savant mélange qui rendent se titre tout simplement excellent et qui dégage une sensation agréable, sensation d’être dans un rêve peut-être que l’on aime revivre !

CORSON « We’ll come again » by CORSON

Pour son premier EP, Alain choisit de s’appeler Corson, en hommage à  sa mère disparue prématurément. « J’ai voulu mettre dans cet enregistrement, ce que j’avais au plus profond de moi, l’hommage à  ma mère était donc une évidence ».

A cette occasion il s’entoure bien avec Brice Davoli pour les cordes, Jan Pham Huu Trii (Mokaiesh, Brigitte), Bastien Burger (Black Strobe,The Do), Cédric Demazière (Aldebert) et François Maxime Boutault (Dagoba,Manu DiBango), réalisateur de l’EP avec qui il arrange les titres.
Cet Ep rassemble toutes ses influences auxquelles il associe avec talent ses mélodies portées par une voix incroyable.

A découvrir sur http://www.corson.eu/

Voici le clip We’ll come again

CORSON « Lost in the air » by CORSON

Soutenir Framasoft