COLLINE HILL, Beside Me. Du pop et du folk!


colline-hill

Colline Hill est une artiste bretonne, dont la voix a été celle du groupe Moon Shadows, de 2003 à  2007, elle est pianiste de formation, mais c’est vers la guitare qu’elle s’est tournée à  23 ans, de 2002 à  2003 elle passe 1 an à  Galway en Irlande où elle jouera avec de nombreux musiciens dans le O’Connors bar, et ensuite au Monroes pub, c’est pendant cette période là  qu’elle a renforcé son goût pour les voix irlandaises (Mary Black, Maura O’Connell, Frances Black,Dolores Keane…).
C’est après son retour d’Irlande qu’elle se lance dans un trio connu sous le nom de Moon Shadows, un groupe qui se fera rapidement connaître dans son département avec ses ballades folk.

Moon Shadows décide de s’agrandir avec les nombreuses dates et scènes qui se multiplient pour le groupe, batterie, basse ou accordéon seront au rendez vous.

En 2006 c’est la sortie de leur premier album « Enlightening what you miss », c’est avec la composition de cet album que Colline écrit de plus en plus pour partager son univers.
L’aventure continue et c’est en Belgique que Colline s’installe, elle continue de travailler avec l’ingénieur du son Hervé De Caro (qui avait mixé et masterisé le premier album de Moon Shadows).

Aujourd’hui je vous propose de la découvrir à  travers quelques questions auxquelles elle a répondu pour vous « lecteurs du blog », et je vous invite ensuite à  découvrir son univers musical en écoutant sa musique.

Comment la musique est-elle arrivée dans votre vie?
La musique est arrivée dans ma vie très vite. Mon père chante beaucoup (dans un registre plus « lyrique ») et je l’ai toujours entendu fredonner en toutes circonstances: bonnes ou mauvaises, dans la voiture, dans la maison,…J’ai fait partie de chorales dès l’âge de 8-9 ans. Puis, je me suis exercée au piano au même âge pendant environ 5-6 ans. Ma sœur était également pianiste et chante aujourd’hui dans un registre jazz-gospel.
Et puis, c’est seulement à  22 ans que je suis arrivée à  la guitare car je chantais dans un registre de ballades irlandaises (e.g Mary Black), que peu de musiciens connaissaient. J’en ai eu assez de dépendre du bon vouloir des guitaristes, alors je me suis décidée à  prendre une guitare et me sentir plus indépendante instrumentalement parlant.
Divers musiciens m’ont accompagnée! J’ai monté le groupe Moon Shadows (ballades folk irlandaises, US et anglo-saxonnes).Pour faire bref, j’ai tournée 4 ans avec Moon Shadows puis me suis installée en Belgique, où je viens de trouver les musiciens que j’attendais depuis si longtemps!

Comment la musique et les textes sont ils choisis ou écrits?
Concernant les textes, et bien, ce sont les mélodies qui défilent sous mes doigts et en fermant les yeux, j’imagine ce que cette musique pourrait raconter comme histoire. Des images me viennent, et me voilà  partie pour raconter une histoire. On me qualifie souvent de teller story…

Quelles sont vos influences musicales?
Mes influences musicales sont assez diverses mais restent essentiellement axées sur la folk (Joan Baez, Bob Dylan, Leonrad Cohen,…) et surtout Melissa Etheridge, Les Indigo Girls que j’admire par-dessus tout.
J’aime aussi beaucoup les chanteuses irlandaises (sans doute mes origines…)

D’où vient le nom du projet  » Beside me  » ?
Beside me est le titre de l’une de mes chansons. Malgré la conviction profonde de penser que nous sommes seuls au monde, il est toujours plus agréable d’avoir quelqu’un près de soi. Cependant, c’est dur de demander aux autres ou à  l’autre de rester près de nous. C’est une chanson où beaucoup de gens peuvent se retrouver.

D’autres projets après la musique?
La musique n’occupe pas, malheureusement le plus clair de mon temps! Ce que je déplore…Ma formation musicale est recomposé depuis très peu de semaines, nous sommes en travail de répétition des titres en ligne, mais de tous ceux déjà  composés. Le travail est à  l’arrangement en concertation avec mes musiciens très folk acoustique!
Quand aux dates, je ne démarche pas beaucoup par manque de temps, mais vais me mettre en chasse dès le mois d’avril.

Le mot de la fin pour les lecteurs d’hebdoblog?
Le mot de la fin: « Il ne faut jamais dire que l’espoir est mort. Ca ne meurt pas, l’espoir. »[Gabrielle Roy]

Merci beaucoup et à  très bientôt.

Je vous invite dés maintenant à  écouter sa musique et surtout à  la soutenir, vous pouvez parler d’elle mais aussi produire son single via akamusic, une voix et une musique qui ne vous laisseront pas indifférent.

Pour écouter Colline Hill, c’est par ici, et pour info le titre préféré d’hebdoblog est Beside Me.

Retrouvez Colline Hill sur le web:
Akamusic
Skyrock
MySpace
Hebdoblog


Soutenir Framasoft