Class War, le Dub Ep de FELDUB


Il y a des lendemains que l’on attend avec impatience, et aujourd’hui c’est le 15 juin, la veille de la sortie d’un EP grandiose signé FELDUB sur lequel on découvre aussi le talent aiguë et vocal d’artistes géniaux que l’on va aussi vous présenter.

Vous avez déjà croisé FELDUB furtivement sur hebdoblog au détour de quelques titres sur des compilations de Banzaï Lab.

Il est le Co-fondateur de ce label et en est aussi le dubmaker! Un génial label bordelais que vous croisez régulièrement sur hebdoblog, et pour cause il n’y a que des artistes imaginatifs et habités par la musique qui passent par là depuis bientôt 10 ans.

Aujourd’hui place à ce nouvel EP qui si il fait la part belle aux mélodies, s’est attaché les services vocaux de quelques artistes qui ont tous un point commun, la voix! Et plus précisément un timbre de voix aigu.

Ils sont quatre à prêter leur voix pour sublimer cette musique, enfin c’est plutôt un échange tant le résultat est magnifique.

Kojo Neatness (Jamaïque), Daman (Fr), George Palmer (Espagne), Dawa (France) ouvre cet EP de 6 titres.

Feldub est certainement un producteur à part sur la scène dub française, et ce sont ces mélodies à base de basses entêtantes qui le caractérisent très bien!

Class War, l’EP de FELDUB

Cet EP débarque en plein soleil après le dernier album Machine (ODG Prod).

Si vous êtes un amateur de Sound System, cet EP est la bonne surprise du moment!

Pour cet EP il est une nouvelle fois accompagné par Fabien Deyts, et la fraîcheur de ces titres est bienvenue!

Une ambiance dans laquelle on plonge avec le titre My One String qui vient ouvrir cet EP. Il est ici accompagné du chanteur jamaïcain qui a commis en 1980 le célèbre « Man kill a man ». Et c’est sa voix qui colore ce premier titre! Ce n’est pas la première fois qu’on les retrouve ensemble, la preuve par ici avec Dreadsquad « Boom Sound » remixée à la sauce Feldub. Ce titre est sans doute celui qui vous lancera un hochement de tête pour pas mal de temps!
Ce titre n’est pas là par hasard, quand Kojo Neatness jouait de la guitare c’était avec la seule corde qu’il avait, de quoi apprendre à se débrouiller et surtout devenir très imaginatif! Un titre en guise d’hymne à la débrouillardise.

Classwar qui donne aussi son nom à l’EP est l’occasion pour Feldub de partager son talent avec un chanteur engagé! Daman (que vous pouvez aussi écouter ici) est de plus en plus actif sur la scène soundsystem, et ce n’est certainement pas terminé, il est partout! et c’est sur notre titre favori qu’il pose ses mots, c’est brillant!
Avec le parisien Daman ce titre est l’occasion de fustiger l’hypocrisie de la société et de ces différences entre les classes sociales qui est toujours très marqués et qui pourtant semble s’effacer.

Savage est aussi efficace qu’un métronome pour nous agiter et Dawa est une jeune artiste que vous ne pourrez plus oublier, sa voix est reconnaissable entre mille, une autodidacte touche à tout qui écrit et compose! Elle chante aussi dans les formations Met.h.Ode et Ua Tea. N’oubliez pas de faire un tour chez eux, c’est unique! Ici c’est au son des cuivres et du mélodica que vous avancerez!

Un style sensiblement différent, on y va bien plus tranquillement, avec George Palmer et Vanity. Une voix douce nous invite dans un mouvement efficace. Originaire de San Sebastian, la musique de Gorge Palme entre reggae et sound system nous transporte!
Ce titre s’inspire du non moins célèbre « Screaming Target » de Big Youth!

Suivent ensuite deux versions mélodiques de My One String Riddim et Classwar Riddim
Le dub par excellence!

Les sonorités latines de My One String Riddim mises en valeur par la partie cuivres sont tout simplement grandioses, et tout ça avec un petit air de lenteur contemplative, on regarde le titre passer avec beaucoup de bonheur.

Soutenir Framasoft