Benidorm Dreams, le nouveau voyage musical de Koudlam


On ouvre les portes dès les premiers instants d’un monument gigantesque dans lequel les notes jouées par un orgue imaginaire nous invite à  en découvrir plus sur cet univers si particulier.

L’univers de Koudlam on le découvre dans son nouvel album « Benidorm Dreams« 

KDL_BNDM_itunes
Une univers à  la fois beau et apocalyptique, on doit sans aucun doute cet univers aux influences de Koudlam et à  son passé musical fait de transe et de techno hardcore, un nouvel environnement musical où se côtoient le noir et la couleur, tel un arc en ciel fait de dégradé de noir et blanc sur un fond de ciel multicolore.

On ouvre la danse avec Negative Creep que je vous propose de mettre en ligne pour continuer…

Benirodm Dreams qui donne son nom à  l’album est certainement le titre qui résume le mieux cette nouvelle création, entre douceur et violence, entre rêve et réalité, on navigue ou plutôt on flotte entre deux eaux, on ne sait jamais où l’on est, jamais où l’on va!
Jamie Harley 6
Un album en guise de réelle symphonie abracadabrante, la bande originale d’un cheminement solitaire fait de mélancolie et de sursaut de bonheur!

Une musique à  la fois futuriste et classique, un mélange des genres plutôt réussi quand on saute de l’électro à  la guitare classique (Driving My Own Condor At Night Over The Whole Crap), comme pour faire une pause et reprendre notre respiration avant de replonger dans l’univers plus fantastique et onirique de Koudlam.

Beaucoup plus roots, le titre Transperu nous plonge au fin fond de l’âme, un rythme appuyé pour nous aider à  entrer en transe!

Toujours aussi surprenant ce saut que l’on fait entre deux titres, de la mélancolie et de la douceur avec Tycoon of Love, plus mélodique que les autres, plus vocal aussi.

Le mélange des genres ne s’arrête jamais, car un coté plus psychédélique fait son entrée avec The Magnificent Bukkake (1756-1785)
Olivier Ruggiu 2

Nostalgia vient clôturer longuement et savoureusement un album qui nous a emporté dans un voyage fantasmagorique, mais rien d’irréel ici, le talent est évidemment là  à  chaque note, un dernier titre qui nous mettrait presque a boule au ventre, dommage que ça se termine si vite…

Mais Nostalgia appelle certainement une suite, car dans quelques temps on ressortira cet album en se disant que le voyage n’est pas encore terminé!

On aime cette musique qui peut vous glacer le sang un instant et vous donner envie de danser la note d’après, on apprécie cette facilité avec laquelle les styles se fondent sans violence et sans accroc.

Benidorm Dreams de KOUDLAM est disponible sur le label Pan European Recording depuis le 13 octobre 2014.

Tracklisting :
01- Ouverture (3’07)
02- Negative Creep (4’04)
03- Benidorm Dream (5’16)
04- Driving My Own Condor At Night Over
The Whole Crap (4’20)
05- Transperu (4’42)
06- Tycoon of Love (5’34)
07- The Landsc Apes (7’19)
08- Stoned (3’48)
09- The Chinese Gig (5’32)
10- All for Nothing (4’40)
11- The Magnificent Bukkake (1756-1785)(4’11)
12- Garden (4’03)
13- Nostalgia (12’32)

Jamie Harley 1


Soutenir Framasoft