AVEC LES POINGS


Une femme meurt tous les trois jours sous les coups de son conjoint ou son ex-compagnon.

Syrano est l’ainé d’une fratrie de six enfants avec 5 petites soeurs, sans doute cela a t’il participé à sa sensibilisation à la «cause» féminine et ce sujet de société incontournable qui aujourd’hui semble ne pas trouver de solution.

Un texte fort sur une musique rap/r’n’b qui prend la forme d’une balade on fait face à une chanson plutôt calme, presque angélique et pourtant les propos sont brutalement réalistes.

Un propos qui on le rêve tous n’aura plus lieu d’être, mais en attendant même si il n’est nullement question de faire l’apologie de la loi du Talion ou de la violence, ce poème lucide affiche clairement la couleur, ne rien dire c’est aussi donner un coup de poing, un silence coupable est inexcusable.

Alors que faire lorsqu’on est témoin d’une violence infligée à une femme? Que faire face à une agresseur dans l’urgence?
Où est la limite entre la justice administrative malheureusement encore trop lente dans de telles situations et la justice qu’on se fait soi-même, synonyme de vengeance?

Un titre qui met en avant cette question sociétale avec en fond les peines que devraient réellement encourir les agresseurs. Un espoir aussi que plus de prévention auprès des jeunes soit possible pour partager avec eux les valeurs qui s’imposent.

Dans ce clip, le prédateur est incarné par Florian Guérin qui maltraite des compagnes successives, Syrano est lui représenté en tant que chef d’un groupe de justicier qui va kidnapper, punir et tabasser l’agresseur, les autres membres du gang étant les victimes qui ont décidé de rémunérer cet homme de main.

On ne peut qu’attendre une prise de conscience et la décision que ces meurtres doivent purement et simplement stopper avec des actions concrètes.

Les trois femmes sont jouées par Lynda Soulimane, Jessica (Lolita nie en blog) et Juliette Tresanini.


Fast Forward Holophonics