PSAUMES, nouvel album surpuissant de ARM/TEPR


Après « Tu Sais », le premier extrait du nouvel album de ARM/TEPR « PSAUMES », voici désormais l’album!

L’enthousiasme était déjà  au rendez-vous avec ce premier extrait, l’essai est plus que confirmé avec l’album au complet (en précommande par ici, sortie le 15 avril 2016)

Ce projet commun au rappeur Arm et au producteur Tepr est un disque aussi court qu’efficace! Présentation:

Une fois le projet décidé, l’écriture a été rapide et l’enregistrement réalisé en peu de prises puis mixé dans la foulée!

PSAUMES ARMTEPR CMJN

PSAUMES est réalisé, et pour tout vous avouer, cet album se veut un peu différent de ce qu’ils ont l’habitude de nous proposer, ici les sonorités sont triées sur le volet, la musique tourne autour de quelques sons, peu d’effet et pourtant une puissance sonore incroyable qui passe par le minimalisme.
Un album court, mais un album intense qu’on ne peut pas lâcher une fois qu’il est lancé!

Les deux artistes étaient déjà  derrières d’autres projets (Psykick Lyrikah ou encore au sein d’Abstrackt Keal Agram), mais cette fois c’est un projet unique où le travail et cette vision mis en commun ont donnée vie à  8 titres très denses.

PSAUMES

TOTEM ouvre cet album avec en guise d’ouverture des percussions digitales qui heurtent des synthétiseurs de Trance saccadés, et pour rebondir sur les paroles « T’as vu l’étrangeté du vide quand elle te laisse Seul », notre esprit, notre corps deviennent un prolongement de cette musique incroyable, on entre tête baissée et bras levé dans l’album!
Un son brut, un refrain chanté par Arm qui se déroule sur un fond de vocoder, l’album est lancé, rien ne peut plus l’arrêter!

Tu Sais débarque en trombe et voilà  que votre tête prend le contrôle de ses propres mouvements, bien planquée sous votre capuche, vous avancez avec une énergie et une confiance sans limite, un titre agressif juste comme il faut, on aime toujours autant cette balance entre le minimalisme des couplets et une intensité démesurée!

Si cet album était une partition, le titre SUR LE CIEL s’afficherait tel une virgule, c’est la respiration de cet album après la présence imposante des deux premiers titres. Un rythmique hypnotique et sombre vient illuminer les refrains et apporte une grandeur incroyable à  ce titre façon cathédrale qui s’offre des chœurs synthétiques!

Il faut bien s’évader un peu quand on écoute un album, et c’est certainement LA NUIT qui nous transporte tel une pause dans un univers plus « Pop », des samples Hardcore néerlandais viennent toutefois nous rappeler dans quel album on est, et petite précision au passage, car on vous parle de puissance, mais une puissance minimaliste et lente, comme pour renverser avec assurance ce qui serait sur son chemin.

Avec Psaumes on a l’impression de sauter à  pieds joints dans l’univers des artistes qui sont aux manettes, un monde qui déborde d’idée et d’inspiration, un titre pas loin d’être un résumé de ce qu’ils dont quand ils imaginent un album!
ARM-TEPR_presse2016_credit_Gildas_Raffenel_3_coul_BD
RALLUMEZ-LES
Ce titre écrit en quelques heures par Arm sur les courtes boucles imaginées par Tepr nous plonge dans une ambiance « really really » à  mi-chemin entre le rap de Kevin Gates et des images futuristes…

La démesure est encore au rendez-vous avec L’OPPOSà‰ qui sera le dernier titre « Brut » de cet album

CHAQUE SOIR qui vient clôturer cet album est un écho sans fin à  ce voyage de huit titres dans lequel Arm et Tepr ont été pour nous les témoins de cet éprouvant voyage au cœur d’une ville imaginaire, avec « Chaque soir » on s’éloigne de cet univers, on accélère jusqu’au petit jour…

Cet album est puissant et sincère, aucune fioriture, rien d’inutile, un album ambitieux et même futuriste qui nous rend même surexcité à  l’idée d’une prochaine collaboration!

15 avril 2016, ne ratez pas l’album en précommande chez Yotanka

Concerts:
28/04/2016 : PARIS – Le Silencio
02/06/2016 : PARIS – Le Nouveau Casino
03/06/2016 : RENNES – L’Ubu


Soutenir Framasoft