Un vrai cycliste se dope avec du liquide…


Loin de moi l’idée de penser qu’un cycliste qui roule plus vite que ma bagnole est systèmétiquement un dopé, mais quand même on peut légitimement se poser la question, vous aurez remarqué que pour ne pas démoraliser les français il y a certaines années où les plus grandes courses sont plus propre que propre (à  moins que la loi du silence fasse régner la terreur sur le camp de base des journalistes 😉 ).

Bon évidemment hebdoblog a mené une enquète de plusieurs mois secondes sur le web pour en savoir plus sur le dopage.

Et si ce n’est pas un scoop on sait aujourd’hui comment les courreurs cyclistes se dopent en secret ou presque, et c’est sous la selle que se planque sans doute depuis longtemps la solution.

Non, nous n’avons pas trouvé de seringue, ni de poche de sang, encore moins de docteur maboule miniaturisé pour traiter le cycliste en direct pendant la course…

Non c’est bien plus simple, les coureurs cyclistes tourne à  la boisson, énergétique sans doute, ce qui explique ces vitesses incroyables qu’ils atteignent pendant des heures et des semaines…

Ben oui, boire c’est indispensable, et dire que si on avait su on aurait inventé le moteur à  eau pour aller aussi vite qu’eux.

Pour ouvrir les bouteilles sur votre vélo:

Et dire que j’aurais pu tout simplement vous balancer le liens sur twitter ou facebook, mais non il a fallu que j’en rajoute des tonnes, juste pour le plaisir de balancer un peu plus sur les cyclistes

Disponible sur shapeways.com, via likecool


Fast Forward Holophonics