Le sang, l’argent, le nouveau single acidulé de Superets


Il y a des jours comme aujourd’hui où l’on se dit que l’on a vraiment bien fait de monter le son, et ce ne sont ni les vacances ni le soleil qui nous rendent heureux mais tout simplement le nouveau single de Superets.

Vous allez découvrir cette belle nouvelle histoire qui débarque après ce premier Ep (160 caractères pour te dire adieu) où Guitares surf et choeurs yéyé donnaient la réplique à  des synthés!

SUPERETS_SANG_1500x1500px

Aujourd’hui nouveau rendez-vous avec Superets qui est décidément très prometteur pour la suite!

Ce nouveau single produit par Olivier Bastide, l’ingénieur derrière les succès Manceau et Juveniles est clairement un tube impossible à  ôter de l’esprit (et c’est tant mieux).

Le sang, l’argent, un titre déjà  très parlant pour ce groupe qui décide ici de nous surprendre avec des notes très acidulées et joyeuses pour mettre en musique l’histoire de cette jeunesse pas forcément pressé de découvrir la suite, de sauter le pas, une jeunesse libre et surtout insoumise qui ferait hésiter n’importe qui de passer la barrière du temps et de la jeunesse…

Alors oui, on est à  la plage ici et on court on court, on se prélasse au rythme de cette mélodie, mais attention à  ne pas trop tirer sous la corde, car cette jeunesse décidera peut-être de se révolter!

Le groupe Rennais nous plonge dans une ambiance rock plutôt décalée, les chemises à  fleurs sont bien là  mais la musique est beaucoup plus forte que cette image, une mélange des genres qui n’est pas pour nous déplaire et qui montre aussi que si la musique c’est sérieux aussi bien dans les textes que dans les notes, on peut quand même exagérer un peu.
Superets_Ext3hq©Begbie_Fournier
©Begbie_Fournier

Le groupe annonce la couleur avec en ouverture du single « On prendrait bien des vacances, du sexe en abondance »,

Le single est disponible depuis le 20 octobre chez Entreprise, et si la musique est bien là  l’image aussi, alors juste pour l’ambiance, voici Le Sang, l’argent

Retrouvez aussi Superets en concert à  la Boule Noire (Paris) le mardi 4 Novembre 2014

TRACKLISTING
1. Le sang, l’argent (3’05)
2. Grand Canyon (4’01)

Soutenir Framasoft