Producteurs d’électricité contre les économies d’energie


econologie-energie

On vous demande tous les jours de respecter l’environnement, pour cela il y a plusieurs choses à  faire, dont les économies d’énergies.

Je parle souvent des économies d’énergie en émettant des doutes quand au bien fondé de cette réduction d’énergie qui fera du bien à  la planète.

Oui j’ai toujours des doutes qui semble se confirmer avec le temps, les économies d’énergies que l’on nous demande de faire sont là  uniquement pour rentabiliser toujours plus les entreprises productrices d’énergie, mais en aucun cas pour faire un geste pour l’environnement.

Les économies:

  • Achat d’ampoule à  économie d’énergie (prix plus élevé)
  • Réduction du chauffage (achetez des vêtements chaud)
  • Réduction de la climatisation (déshabillez vous)
  • à‰teignez vos lumières le plus tôt possible
  • Ne laissez pas vos appareils en veille

On pourrait logiquement penser qu’en faisant des économies d’énergie, l’environnement se porterait mieux, oui certainement, mais reste à  voir de quel environnement on parle ici, en baissant la consommation il serait aussi logique de voir baisser les factures.

La production d’énergie

La production d’énergie et d’électricité a un cout, et forcément moins on consomme d’énergie, moins le cout sera élevé pour les producteurs qui auront moins de centrales de production à  gérer.

Le prix de l’énergie
Au fil du temps, on dépense toujours moins, et pourtant nos factures augmentent toujours plus, 20% sur trois ans le rêve d’un des producteurs d’électricité.

C’est là  que l’on commence à  douter et à  se poser une question qui n’est pas sans fondement:

Et si le seul but de faire baisser notre consommation était en fait de faire croitre les bénéfices des sociétés productrices?

La question parait idiote, (on entend déjà  parler de complot…), et pourtant les faits sont là .

1- On nous demande de faire des économies
2- Les prix montent alors que les économies d’énergie devrait faire baisser les prix
3- Les producteurs demandent encore des augmentations allant jusqu’à  20%
4- Les producteurs luttent contre les économies d’énergie

Le petit 4 est intéressant, selon Le Parisien EDF et les autres opérateurs s’étant ralliés à  cette cause (lutter contre les économies d’énergie et la perte de profit) combattrait les économies d’énergies en demandant tout simplement l’instauration d’une taxe sur l’électricité non consommée (ou effacée par Voltalis).

En effet, Voltalis une entreprise spécialisée dans la gestion de l’énergie pour les entreprises comme pour les particuliers propose aux clients d’ajouter entre le compteur et le tableau électrique un boitier qui permet de faire des économies.

On va passer les détails sur le fonctionnement du boitier et s’intéresser aux faits.

Si il est avéré que les économies d’énergies sont taxés pour compenser la perte de profits des producteurs, il est clair que les messages marketing de ces entreprises sont à  revoir, elles nous parlent d’économie à  longueur de journée, de protection de l’environnement tout en pensant dans les faits à  faire toujours plus d’argent facile en luttant contre les économies d’énergie.

Si le ministre de l’environnement respecte les engagements du grenelle de l’environnement il est clair qu’il doit s’opposer à  cette éventuelle taxe qui va clairement à  l’encontre de la protection de l’environnement et des économies d’énergies.

J’ai le sentiment que la protection de l’environnement et en particulier les économies d’énergies ne sont qu’un prétexte pour de nombreuses entreprises pour faire toujours plus de profits en dépensant toujours moins et surtout sans jamais se préoccuper des dégâts causés à  l’environnement.

Si il est avéré qu’une taxe est mise en place pour compenser la perte de profit (car c’est bien de cela que l’on parle) il est clair qu’il ne faut plus faire confiance aux producteurs d’énergie lorsqu’ils nous bassinent avec leurs slogans accrocheurs.

On s’étonne de ce combat des producteurs d’électricité, un combat qui porte clairement atteinte aux intérêts des consommateurs et surtout aux intérêts de la planète.

Je pense que l’avenir est un choix de tous les jours, et l’avenir passe par des économies d’énergie qui soient aussi synonymes d’économies pour les consommateurs et non de profits supplémentaire pour les producteurs, sinon plus que la lumière les producteurs nous devront de l’argent!

Si je devais faire un choix ce serait un choix d’économie (d’énergie et d’argent).

Si vous croyez encore que les économies d’énergie sont la priorité des producteur, sachez que vous avez entièrement raison, simplement le but n’est pas de protéger l’environnement mais bien de gagner plus en produisant moins.

Le coin de ciel bleue que font planer les producteurs d’énergie au dessus de nos têtes va-t-il s’assombrir, l’avenir nous le dira.

L’éconologie (mot inventé pour l’occasion) à  un bel avenir.


Fast Forward Holophonics