Point d’un pacte, les armes pour la création


Un artiste qui laisse tomber ses outils habituels pour prendre les armes c’est assez peu classique, pourtant c’est ce qu’a décidé de faire l’artiste  » Thomas « .
Transformer les armes en outil de création ce n’est pas anodin, cette initiative reflète sans aucun doute une époque, un message même.

Aujourd’hui les armes résonnent un peu partout dans le monde, sans doute parce que la communication classique ne passe pas et peut-être pour prouver que c’est le plus fort (ou le plus lâche) qui l’emporte…
Une violence quotidienne mise en lumière par cette œuvre composé d’impacts de 1000 & 1 points d’impact ou  » Points d’un pacte  » comme le présente l’artiste.

Et voilà  comme une puissance destructrice se transforme en œuvre originale, une œuvre d’art crée par l’impact crée sur du verre, un impact qui laisse des traces ressemblant à  des lignes de vie, c’est étonnant pour cet outil qui prend habituellement cette même vie. De la violence à  l’oeuvre d’art il fallait y penser…

Chaque œuvre est évidemment unique, et je vous propose d’en découvrir plus sur le site officiel de l’artiste et celui de l’exposition qui se tiendra du 7 au 19 juin 2011

En 1987, Thomas a proposé un pacte pour que les armes à  feu deviennent des outils de création :  » Apprendre aux armes à  être un outil de création et non pas de destruction « . Minimum de moyens utilisés, puissance esthétique et éthique, Thomas nous montre la réalité, nous incitant à  la réflexion sur l’utilisation des armes.


Fast Forward Holophonics