Mininova se met au légal, enfin pour l’instant


Mininova faute d’avoir trouvé une solution fiable pour empécher la diffusion d’oeuvres protégées via les liens torrents stoppe l’accès à  la majorité des liens torrents.

Suite à  une plainte pour violation des droits d’auteur, un Juge a contraint Mininova à  effacer les torrents pointant vers des fichiers protégés par un copyright sous trois mois, ou à  attendre une amende pouvant aller jusqu’à  5 millions d’euros.

C’est après avoir testé de nombreuses solutions qui n’étaient pas à  100% fiables que Mininova préfère suspendre les liens torrents ne pointant
pas vers du contenu directement téléchargé sur sa plate-forme de contenu.

mininova-screen

Extrait de l’article de mininova:

Selon le verdict (lien néerlandais) nous devons empêcher l’upload de torrents pour Mininova qui font référence à  certains titres ou de titres similaires prospectifs. Nous avons testé certains systèmes de filtrage des deux derniers mois, mais nous avons constaté que ce n’est ni techniquement ni fonctionnellement possible d’implémenter un système de 100% de filtres. Par conséquent, nous avons décidé que la seule option est de limiter au contenu Mininova torrents de distribution à  partir de maintenant. Nous envisageons toujours un appel en ce moment.

Evidemment quand on voit arriver une amende record en face de soit, c’est assez convainquant, cependant Mininova a quand même la possibilité de faire appel de cette décision, il faudra donc patienter encore un peu pour savoir si la suppression par Mininova de millions de liens torrents mettra un grand frein au téléchargement illégal, pas certain!

L’avenir nous le dira…

En attendant il faut quand même noter qu’en lançant leur service de distribution de contenu en 2007, mininova a permit à  de nombreux producteurs et artiste de distribuer leur contenu gratuitement, que ce soit pour des albums, des documentaires ou autres contenus à  diffuser gratuitement auprès de millions d’utilisateur.

Compliqué de faire la part des choses dans toutes ces affaires de téléchargement, on ne peut pas mettre fin à  un système qui permet de diffuser gratuitement des oeuvres légales qui ne trouvent pas leur place via les canaux de distributions habituels pour contenter (et protéger) les oeuvres sous copyright.


via le blog mininova
et mininova.org


Fast Forward Holophonics