Mina Tindle – Taranta


Mina Tindle sort le 19 mars son premier album, en octobre dernier on avait déjà  eu un petit aperçu avec son EP et la sortie d’un premier clip « To Carry Many Small Things » que vous pourrez voir plus bas.

Une jeune musicienne parisienne qui a mis son talent au service de nombreux autres artistes ces dernières années (The National sur Boxer, JP Nataf sur Clair, Toy Fight sur Peplum, Gaëtan Roussel lorsqu’il reprend les Talking Heads à  Taratata, ou encore Tahiti Boy et Sergio Dias d’Os Mutantes).

Aujourd’hui elle est donc là  avec un projet bien à  elle, Mina Tindle alias Pauline, elle emprunte son nouveau patronyme à  Milo Tindle (personnage du film Le Limier de Joseph Mankiewcz). On ne sais jamais à  quoi s’attendre avec un premier album, est ce un test, un départ, ou tout simplement un aboutissement, ici c’est un  » tout « , un projet qui vient de loin en fait puisque tout commence avec une reprise du titre Satisfaction des Stones par Catpower, une voix bouleversante, envoûtante même, c’est là  qu’elle se dit que la chanson est accessible, et si l’été chez ses grands parents elle jouait en chantant (comme beaucoup d’enfant finalement) il fallait juste prendre la chanson au sérieux!

C’est Brooklyn où elle va pour un stage de fin d’étude que la musique hante sa vie, elle vit au dessus d’un bar (le Zebulon) qui organise des concerts tous les soirs (forcément dur de dormir), mais c’est aussi là  bas qu’elle rencontre des musiciens et fait ses premiers concerts et monte même un groupe franco américain  » The Limes  » (via Myspace).

Et voilà  comment tout ça devient de plus en plus concret, et en rentrant en France elle décide d’en faire son métier  » J’ai voulu faire un disque, mais avec une envie d’artisan pour construire un objet plutôt que projeter une carrière « . j’aime bien ce concept d’artisan de la musique finalement.

Son premier 45t, de nombreuses collaborations et expériences de concert et nous voilà  arrivé à  son album après avoir participé au second album de JP Nataf qui sera aussi le réalisateur de son premier album.

Taranta sera enregistré au studio Garage à  Paris, tout cela sur plus de deux ans, car il faut mûrir un tel projet, le travailler, le perfectionner, et c’est ce qui va être fait en collaboration avec JP Nataf.

Taranta sera disponible le 19 mars, un très bel album de 14 titres très intimes, elle chante du fond du choeur et ça s’entend, une voix magnifique,sensuelle et pas loin d’être magique.

On a tous des sentiments différents en écoutant de la musique, pour cet album j’ai quand même l’impression que c’est une invitation au voyage, un voyage que l’on fait avec elle du d’aujourd’hui à  Demain sans interruption.

Un  » Demain  » qui nous emmène très loin, on vogue au fil du vent, on se laisse porter par cette musique si sophistiqués et pourtant si douces, de nombreux détails qui vous pousse à  entrer entièrement dans cet album.

Un album chanté en anglais, en français et aussi en espagnol.

Point intéressant, le titre de l’album est aussi un titre de chanson, mais Taranta (la chanson) n’est pas sur cet album, on la retrouvera donc plus tard sur un autre beau projet que l’on imagine déjà , un titre qui s’inspire de l’Italie (tarentelle, musique, danse…).

To Carry Many Small Things


Fast Forward Holophonics