Licence 3G: Les opérateurs mobiles sont très mal renseignés


3G

Bruxelles juge les prix du mobile trop élevés en France, c’est ce que l’on nous disait il y a encore quelques mois, c’est d’ailleurs ce que l’on constate aujourd’hui.

zdnet.fr propose d’ailleurs un petit comparatif qui montre que la France est loin d’être à  la pointe en ce qui concerne des tarifs bon marché pour la téléphonie mobile.

Alors quand on constate que les opérateurs mobiles contestent le prix de la 4eme licence 3G au prétexte qu’elle est moins chère que qaund ils l’ont acheté et surtout en ajoutant que la France dispose déjà  d’un marché concurrentiel on se demande si c’est de la communication ou tout simplement un mensonge!

Cependant on va laisser planer le doute, et on va dire que si les communiquant des opérateurs téléphoniques communiquent mal c’est parce qu’ils ont des informations erronées venant de leurs équipes qui préfèrent ne pas les choquer, c’est toujours mieux de pratiquer la politique de l’autruche pour ne pas voir que l’on est trop cher et que les bénéfices sont plus qu’au beau fixe!

Je m’interroge vraiment quand je lis cette information sur lefigaro.fr, extrait:

Selon Jean-Bernard Lévy, il n’y a pas besoin d’un quatrième acteur sur ce marché. « L’objectif du gouvernement est de faire baisser les prix du mobile, mais la guerre des prix existe déjà  en France et les Français bénéficient déjà  de prix parmi les plus bas d’Europe » a-t-il déclaré lors d’un entretien accordé au quotidien les Echos. « J’observe que, dans plusieurs pays, on passe actuellement de quatre à  trois opérateurs et non l’inverse. Ca vient de se passer en Australie, c’est imminent en Espagne et en Grande-Bretagne, et peut-être même aux Etats-Unis ».

Là  j’ai donc l’impression qu’il y a un problème de communication, à  moins que l’on aime jouer avec les mots chez les opérateurs mobiles.

La guerre des prix existe déjà  en France: Si la guerre existe il y a sans doute des déserteurs, car honnètement je n’ai pas vu beaucoup de victimes ni de combattants parmi les prix élevés, sans doute les prix préfèrent jouer aux cartes sur le champ de bataille plutôt que de se battre pour baisser!

les Français bénéficient déjà  de prix parmi les plus bas d’Europe:
Alors là  on ne doit pas avoir la même lecture de ce que dit l’OCDE, car il semble selon une étude de l’ocde que les prix du mobile en France sont parmi les plus chers en Europe, et cela que l’on consomme peu ou beaucoup. Pour la petite histoire les prix les plus hauts se trouvent au Canada, en Espagne et aux à‰tats-Unis.

J’ai envie d’inviter les responsables des opérateurs mobiles à  lire cet article, juste histoire d’ouvrir les yeux ou de comprendre que les mensonges ne pourront pas continuer indéfiniment, les consommateurs sont sans doute assez idiot pour payer trop cher, mais le seront ils longtemps?

On passe actuellement de quatre à  trois opérateurs et non l’inverse: En même temps ce n’est pas parce que la concurrence n’existe pas ou bientôt plus dans les autres pays que l’on est obligé de garder en France un marché non concurrentiel.

J’ai une chose à  ajouter, encore une fois concernant les médias, certains d’entre eux sont de simples afficheurs pour communiqués de presse, ils ne prennent même pas le temps de vérifier les informations et surtout de les agrémenter d’une analyse.

Certes lefigaro.fr a publier cette petite information, mais il serait parfois utile de ne pas publier dans les médias des informations incomplètes, il serait sans doute bien utile de remettre les choses à  leur place, La France ne propose pas de tarifs bon marché pour la téléphonie, n’est ce pas une des fonction d’un journaliste de poser des questions ou même de faire une enquête contradictoire lorsqu’on lui donne des informations?


Fast Forward Holophonics