Les Pink Floyd à  la poursuite de la maison de disque EMI


Et oui, les Pink Floyd font partie du monde de la musique, une œuvre monumentale pour ce groupe de rock!

Là  on pose donc la question, peut-on vendre une œuvre par petit morceaux, (pour faire une comparaison, pourrait on vendre des morceaux de la joconde 😉 – j’en veux bien un).

Pour le groupe, la réponse est non, car il semble que la vente à  l’unité de ses titres soit interdite dans le contrat.

Evidemment la maison de disque EMI répond que cette clause ne s’applique pas à  la vente en ligne et c’est sans doute là  que l’histoire commencer à  déraper vers le terrain de la justice.

Là  on va laisser les experts se pencher sur le dossier surtout que pas grand monde n’a le contrat sous les yeux.

Le groupe avait signé avec EMI en 1967 pour finalement sortir « Dark Side Of The Moon » qui sera une des meilleures ventes de tous les temps, d’ailleurs c’est sans doute cet album que vous connaissez tous si vous n’en connaissez qu’un !

Maintenant j’ai quand même une question, quelle est la vrai raison qui pousse le groupe à  attaquer sa maison de disque, car finalement quitte à  ne pas vendre l’album autant vendre un titre non ?

A suivre, en espérant que la justice ne fasse pas de fausse note!


Fast Forward Holophonics