Le design intemporel de Hans Wegner


IMG1

Les meubles de Hans J. Wegner – en particulier ses chaises – ont contribué à  changer le cours de l’histoire du design dans les années 1950 et 60. Grâce à  son amour des matériaux naturels et son désir de rendre les meubles aussi fonctionnels qu’élégants, Hans Wegner (1914-2007) fut parmi une poignée de créateurs danois qui propulsèrent le design danois sur la scène internationale au milieu du 20e siècle.

Né en 1914 dans le sud du Danemark et fils d’un cordonnier, Hans Jorgen Wegner apprit à  travailler le bois dès son enfance. Il commença sa carrière comme ébéniste, puis entra à  l’Ecole des Arts et Métiers de Copenhague. De 1938 à  1942, il travailla comme designer de meubles pour le cabinet d’architectes d’Arne Jacobsen et d’Erik Moller avant d’établir son propre studio en 1943. Vers le milieu des années 1940, il avait créé des chaises pour les fabricants de meubles Fritz Hansen et Johannes Hansen, y compris la Peacok Chair, un nouveau regard intelligent sur la chaise Windsor.

Avec ses compatriotes Arne Jacobsen, Finn Juhl, Borge Mogensen et Poul Kjaerholm, il parvint à  concilier les mots  » danois  » et  » moderne  » pour la première fois en faisant coïncider les traditions et le savoir-faire en matière de qualité et de confort des ébénistes avec les principes modernistes de simplicité et de beauté graphique. Cette unité fut incarnée par les deux modèles de chaises les plus connus de M. Wegner, tout deux créés fin 1949. L’un d’entre eux est la chaise Wishbone, avec son dossier en forme d’Y et son dos et accoudoirs courbés. Parfois appelée la Y-chair, cette chaise inspirée d’un siège d’enfant chinois allie simplicité et confort, sa forme gracieuse rappelant à  la fois le design asiatique et les idéaux modernistes.

IMG2

Son autre création de 1949 est connue sous le nom The Chair ou The Round Chair. M. Wegner ne nommait pas ses chaises, laissant ses fabricants ou ses clients les appeler comme ils le souhaitaient, ce qui conduit à  une certaine confusion au fil des ans. The Chair a un design très moderne, avec une assise cannée et un dossier et des accoudoirs faits d’un demi-cercle continu de bois. Le magazine américain Interiors mit la chaise en couverture et la désigna comme  » la plus belle chaise du monde « . La chaise devint célèbre lorsqu’elle fut utilisée dans les débats présidentiels télévisés entre Nixon et Kennedy en 1960. Elle est depuis est connue simplement comme The Chair et est notamment vendue par Swivel.


img3

Avec plus de 500 designs différents de chaises à  son actif, Wegner est le designer danois le plus prolifique à  ce jour. Ses créations ont été décrites comme  » hors du temps « ,  » éternelles « ,  » parfaites dans la mesure du possible  » et  » jamais attachées à  des tendances passagères « . Beaucoup de ses chaises en bois sont caractérisent par des techniques traditionnelles de menuiserie, y compris les mortaises et les tenons, et des éléments sculptés comme les accoudoirs et appuis de siège. Wegner utilisait également la construction traditionnelle pour les pièces rembourrées, et mélangeait souvent des matériaux tels que le bois massif, le contreplaqué, le métal, les tissus d’ameublement, et le cannage.

Les designs de Wegner ont été réalisés par plusieurs fabricants, dont Getama, Swivel, AP Stolen, Johannes Hansen, Andreas Tuck, Ry Mobler, Fredericia Stolefabrik, Carl Hansen & Sons, Fritz Hansen, PP Mobler et Erik Jorgensen.


Fast Forward Holophonics