Le chant du carbone


On aime la musique, on apprécie les nouvelles technologies et on adore  » Le chant du carbone « .

Un nom très jolie qui cache en fait un accessoire plutôt utile si l’on est fan de musique.

Avec ce projet réalisé sous la direction de Jean-François Dingjian, Pierre Bayol aborde une nouvelle utilisation de la fibre de carbone qui est habituellement utilisée dans d’autres domaines que celui de l’acoustique.

 » Le chant du carbone «  est une caisse résonance qui va servir à  amplifier les vibrations qu’elle reçoit.


La rigidité, la finesse ainsi que le faible coefficient d’absorption des vibrations de la fibre de carbone se révélaient parfait pour amplifier le son. De plus, le matériau permettait d’obtenir des corps creux sans collage, ni rupture, ce qui garantissait un son rond et homogène. 

L’idée d’obtenir un accessoire low tech permettant tout de même d’amplifier le son est née !

Pour résonner il faut évidemment transmettre les vibrations à  ce nouvel accessoire, pour cela Pierre Bayol a utilisé un sound exciter qui permet de transformer sans apport d’énergie ni source d’alimentation le son de n’importe quelle source de vibrations.

Une technologie très simple mais qui permet de brancher n’importe quel appareil (type mp3) pour amplifier le son et le rendre plus audible




Crédits Photo © Pierre Bayol
http://pierrebayol.ultra-book.com


Fast Forward Holophonics