L’art, la géométrie et la censure


A priori, la géométrie risque la censure uniquement de la part de ceux qui horrifiés par les mathématiques et particulièrement la géométrie pendant leurs études ont les poils qui se hérissent rien qu’à  l’idée d’en parler.

L’art a déjà  connu la censure, il suffit d’avoir un clope au bec pour ne plus s’afficher dans un métro parisien par exemple, et en cherchant un peu on trouvera de très nombreux exemples pires que ça encore!

Mais voilà , quand on réuni l’art et la géométrie il faut s’attendre au pire, surtout quand l’idée est de rendre cette oeuvre publique et accessible depuis la plupart des smartphones (Android ou iphone).

Et oui, le règlement est très dur avec les artistes ayant trop d’imagination comme Luciano Foglia

Et voici comment de simples figures géométriques qu’un enfant de 4 ans vous nommerait sans hésiter (rond, cercle, losange, rectangle…) peuvent devenir tout autre chose quand votre esprit est moins jeune et du coup être passible d’une censure aveugle.

Bref, si vous avez un iPhone ou un smartphone sous Android, pas d’inquiétude vous ne croiserez pas cette horrible application (selon les différents stores) pouvant vous choquer (sauf sur le site de l’auteur)!

Cette vidéo, et l’application date un peu, mais en la croisant à  nouveau aujourd’hui je pense qu’il faut réellement avoir l’esprit tordu pour mal le prendre.

Mis à  part le titre relativement explicite, l’enchevêtrement de formes géométriques est tout ce qu’il y a de plus banal, il ne manque qu’un énoncé nous demandant la surface du disque, la longueur du coté du losange, et les valeurs des angles des triangles pour confondre tout ça avec un exercice de maths !

Attention aux âmes sensibles donc et aux arithmophobes (depuis que je voulais placer ce mot!!!), si il y a des enfants veuillez les éloigner de l’écran vous risqueriez réellement de les choquer si il n’apprécient pas le rose.

Après cet avertissement, je vous propose de voir la vidéo, et surtout les explications sur le site dédié dont l’adresse se trouve à  la fin… (je n’ose pas écrire ce mot interdit ici)

Certes ce n’est pas de l’art abstrait dont on parlera encore dans dix ans (on verra bien!!) mais de là  à  qualifier ça de porno, il y a un gouffre que seuls les règlements absurdes arrivent à  franchir…

Entre ironie et bizarreries du web je vous laisse avec la vidéo et votre avis!


Fast Forward Holophonics