Jouer d’un instrument


La musique est certainement un des univers où il est le plus facile de s’amuser, que l’on soit novice dans cet univers ou un expert en la matière, il est évident que de multiples occasions s’offrent à nous pour se lancer dans de nouveaux jeux sans trop de contrainte, ce n’est pas si différent de tous les autres jeux auxquels vous pouvez vous accrocher en passant du temps, mais en musique vous maitrisez toujours le résultat, vous créez, vous partagez.

Le choix de l’instrument si vous n’avez pas opté pour le chant se fera selon vos feeling, vos envies, parfois le style de musique que vous aimez et voulez jouer, de la place et l’espace dans lequel vous pourrez vous entrainer et évidemment de temps en temps par rapport au budget car bien des instruments se rapprochent plus d’une œuvre d’art.

Bon on va laisser de côté la partie budget qui appartient à chacun et qui dépendra aussi de votre projet musical (amateur ou plus tourné vers un réel projet musical).

Le style de musique est sans doute l’élément le plus important même si on peut imaginer intégrer tous les instruments un peu partout il y a quand même des catégories d’instruments plus ou moins tourné vers des musiques en particulier.

Vous avez forcément croisé ce duo (2cellos) aux violoncelles qui sur le web déchaine les foules en reprenant des classiques de tous les styles, de Mettalica à Acdc en passant par des musiques de films. On est bien loin de l’univers des musiques de chambre dans lesquelles la plupart des auditeurs imaginent ces instruments.

La flute, c’est certainement l’instrument qui permet le plus de folie, elle existe dans mille déclinaisons qui iront plus ou moins bien selon votre projet, la flute irlandaise, la flute à bec, des flutes natives amérindiennes… On imagine bien même si tout est possible qu’il est plus simple de jouer un morceau irlandais avec une flute traversière ou une irish flute qu’avec une flute à bec.

Cette idée de bien choisir son instrument découle du bon sens mais il faudra y penser un minimum dès le choix de votre instrument, sachant que pour certains d’entre eux vous aurez même la note de base à choisir là encore pour vous tourner vers de multiples possibilités.
Avant de craquer n’oubliez pas non plus l’aspect pratique de votre entrainement, c’est un peu compliqué de se lancer sur une batterie ou avec un saxophone dans un appartement à moins d’opter pour un modèle électronique ou encore des accessoires pour atténuer le son ! Ce n’est pas tout d’avoir envie de jouer, il faut encore vérifier que vous pourrez réellement.
Avant de passer à d’autres détails important, détour par un instrument que l’on imagine toujours sous les dorures des plus beaux palais, la harpe qui sous les mains de Camille and Kennerly devient un instrument bien plus intéressant que l’image que l’on pourrait en avoir à l base avec là encore des reprises incroyable de titres bien loin du vaste monde de la musique classique, je vous laisse regarder et profiter de ces très belles vidéos sur le web en cherchant avec les deux noms.

Pour choisir, rien de plus efficace que l’essai, et d’ailleurs n’hésitez pas à demander conseil à d’autres musiciens confirmé qui pourront vous guider pour débuter.

Jouer d’un instrument c’est parfois intégrer un groupe ou au minimum former un duo (comme dans les précédents exemples) pour que se présente à vous bien plus de possibilité et surtout un répertoire presque illimité, et c’est quand même bien différent qu’en solo même si il faudra évidemment atteindre un niveau suffisant pour s’amuser à plusieurs que ce soit sur scène ou entre amis.

Improviser tout seul dans son coin c’est évidemment un bon début, mais le faire à plusieurs c’est bien plus captivant et motivant, chaque instrument apportant sa touche si particulière dans la création d’un morceau.

Une fois le choix de l’instrument, il ne vous reste plus qu’à bosser dur pour y arriver, car si on pourra sur quelques instruments sortir rapidement quelques petites mélodies ou même un son propre et agréable, c’est bien la pratique qui va s’avérer payante pour prendre beaucoup de plaisir.

La Persévérance, certainement l’élément le plus essentiel après le choix du bon instrument. Le temps est aussi important puisque c’est la seule variable qui permet d’évoluer plus ou moins rapidement à moins d’être un virtuose né et de pratiquer les yeux fermés.

Pour débuter on peut être autodidacte, prendre des cours ou s’aider de vidéos sur le web, honnêtement le choix est vaste et là aussi on peut dire que c’est un choix personnel, les tutoriels vidéo laissant plus de liberté qu’un cours classique dans une école de musique.

Peut-être sera t’il utile de connaître quelques bases de musique, loin de moi l’idée de vous proposer des mois de solfège avant la pratique, mais avec le temps vous verrez que des connaissances solides en technique vous seront d’une très bonne aide.

Alors oui, la musique c’est un jeu qui ne laisse que peu de place lorsqu’on y plonge vraiment, mais le résultat est tellement intéressant qu’il serait dommage de s’en passer.
On aura l’occasion de revenir plus en détails prochainement sur tous ces points.


Soutenir Framasoft