Excusez-moi pour avoir été aussi très agressif, mais je ne supporte pas les cookies


Ce soir je reçois un mail très étonnant d’une personne que je ne connais pas mais qui après vérification a pris le temps de créer un compte sur un site m’appartenant, message envoyé quelques minutes après son inscription:

Il est hors de question que je m’inscrive sur votre annuaire ! Je ne supporte pas d’être injurié par des cookies… Je ne suis pas un repris de justice, ce n’est pas à  des connards de votre espèce qui ont le droit de m’insulté de la sorte…
Adieu !

Même si j’ai contacté ce brave auteur autodidacte pour en savoir un peu plus sur son message, j’ai quand même tenté quelques recherches sur le web, en utilisant sa signature en fin de message(et invisible ici).

Je suis arrivé à  la conclusion que cet auteur, parolier et scénariste qui semble avoir écrit dix-huit courts-métrages dans des genres très différents (comédie, horreur, aventure, policier…) avait fait un petit écart de langage, certes j’aurais sans doute enchéri si j’avais eu le temps, mais bon en tant que connard d’un soir pour ce brave homme qui après tout à  peut-être pété les plombs pour une raison sans rapport avec moi j’ai décidé de ne pas jeter de l’huile sur le feu.

Heureusement pour lui, je suis déjà  trop fatigué après une soirée de dingue où j’ai découvert avec stupeur le site le plus incroyable qui soit, celui de desirsdavenir.com (pas d’aperçu ici, il m’empêcherait de dormir).

Pour revenir à  ces insultes gratuites on dira que ça arrive à  tout le monde (mêmes à  des ministres, phrases, doigts d’honneur…) chacun est libre ou non de visiter un site, de s’y inscrire et même d’envoyer des messages et des commentaires à  son auteur à  partir du moment où ces messages restent courtois.

J’aurais sans doute invité les lecteurs d’hebdoblog à  visiter son blog qui ne sera pas visible dans les annuaires dont je suis modérateurs (avec d’autres), mais puisque cet auteurs a envoyé un deuxième message commençant par

« Excusez-moi pour avoir été aussi très agressif, mais je ne supporte pas les cookies », je vais l’excuser et surtout oublier l’adresse de son blog qui est finalement sans grand intérêt, même si je sais que vous êtes curieux et que vous voulez trouver ce blog danois.

Bonne soirée, même à  toi cher internaute qui a dérapé un instant en m’envoyant un mail inutile.

Sans doute devrais tu utiliser Gmail et la fonction présente dans le labs permettant de réfléchir avant d’envoyer ces danoiseries.

#desirdedormir #desirdoublier


Fast Forward Holophonics