Etre un photographe d’éthique en voyage


De nos jours,  les meilleurs moments en voyage peuvent être capturés par cette boite noire  fascinante, et nous sommes de plus en plus nombreux à  nous intéresser à  la photographie en voyage. Cependant, comment respecter les valeurs d’éthique, quels sont les faux pas à  éviter lorsque nous photographions une personne au visage meurtri ou un groupe d’enfants pleins de vie ?

La photographie vous permet de  créer un monde à  travers vos images. Désormais les images sont mises en lignes et  sur les pages  des médias sociaux comme Facebook et Twitter, afin de partager votre passion et votre représentation personnelle du monde.

Vous devez prendre soins des photographies  papiers que vous avez prises, et celles qui  sont ratés ou de mauvaises qualités peuvent êtes passés au destructeur document de type Rexel afin de recycler le papier photo et éviter de vous encombrer.

Si vous préférez le numérique, l’évolution des technologies grandissantes, vous avez désormais ce téléphone minuscule qui fait appareil photo, et qui peut être faufilé facilement dans un lieu sacré. Si vous vouliez, vous pourriez prendre une photo de n’importe quelle situation. Mais, comme toujours, la liberté entraine la responsabilité et l’éthique.

Voici donc quelques conseils pour être un photographe responsable, photographe d’éthique tout en voyageant.

1. Sauf si vous êtes à  un spectacle, un défilé public ou un endroit où les individus s’attendent à  être exposés, demandez toujours avant de prendre une photo. Parfois, la langue est un obstacle, auquel cas tout simplement sourire  tout en présentant l’appareil photo sera une première approche, ou vous pourriez  faire un mouvement pour prendre une photo et voir comment le sujet répond.

2. Il est tentant de payer vos sujets pour poser mais cela encourage un type de marché noir, pour ainsi dire. Quoique les locaux puissent alors offrir de poser pour des photographes en échange d’argent, ce qui rend leur vie ordinaire plus « photogénique » plutôt que de dépeindre la dure réalité.

3. Essayez de développer une relation avec un individu ou un groupe même si vous n’avez pas beaucoup de temps, cela fera la différence. Ces photos seront plus authentiques parce que le sujet est à  l’aise avec vous et se sent en confiance.

5. De nombreux photographes font l’erreur, par exemple, de prendre des images de personnes désespérées, surtout lorsqu’ils voyagent dans des endroits réputés pour être appauvris. Mais, il est tout de même préférable de répandre les côtés lumineux de la vie de ces gens, et il serait injuste de ne pas partager avec d’autres, que leur culture et leur manière de s’amuser est de créer un environnement chaleureux, même dans les pires conditions.

Blogueuse invitée rédactrice de cet article: Marie.D


Fast Forward Holophonics