Emilie Minatchy, Mon ailleurs [Premier album solo]


Le soleil se fait plus discret en cette rentrée, et voilà  qu’un album va venir illuminer nos journées, c’est celui d’Emilie Minatchy qui si elle n’est pas une inconnue dans le monde artistique sort ici son premier album solo.

Si on ne devait retenir qu’une chose de cet album ce serait sans hésiter cette voix incroyable voix à  la fois classe et suave, mais avant de parler de cet album qui sortira le 23 septembre, penchons nous rapidement sur son parcours.

Photo-1

Elle né en mai 1981 à  L’Ile de La Réunion, et dès son plus jeune age est déjà  plongée dans le milieu artistique, un père guitariste (auteur-compositeur), et une maman chanteuse, on pourrait donc dire que c’est tout à  fait naturellement qu’elle a elle aussi succombé au charme de la musique qu’elle va étudier dès 7 ans avec le solfège et le violon. Le chant va venir un peu plus tard lorsqu’à  13 ans elle compose ses premières chansons au piano et en parallèle avec ses études se perfectionne en classe d’écriture.

A 18 ans et après le bas elle continue à  Paris ses études de musique, et elle plonge rapidement dans le milieu artistique professionnel en multipliant les expériences en accompagnant des artistes sur les plateaux de télévision (Goldman, Obispo, Pagny, Alessandro Safina, Zucchero…) en tant que violoniste.

On la croisera à  de nombreuses reprises sur scène et aussi à  la Star Academy 5 où elle terminera demi finaliste, sur un album hommage à  Nino Ferrer aux cotés de nombreux artistes.

Aujourd’hui après ces nombreuses expériences musicales et même télévisuelle (Comédienne dans la Baie des Flamboyants), elle nous offre son premier album solo.

Un album pour lequel elle s’est très bien entourée.

Bruno Caviglia (guitariste), Julien Cohen (pianiste/batteur), Michel Alibo (bassiste), Thierry Fanfant, Mathieu Rabaté et Romain Joutard (tous les deux batteurs), Vincent Bidal et Alfio Origlio (pianistes), et Xavier Sanchez (percussionniste).

L’écriture c’est elle qui l’a réalisé pour onze titres, le douzième est né d’une collaboration avec Harry Razafinarivo.
Une grande équipe pour un album dans lequel on retrouve tout le talent d’Emilie Minatchy et plus particulièrement au violon.

Un véritable voyage, musical et certainement un voyage tout court qui avec 12 titres nous emmènera aux quatre coins du monde, un album frais et génial.

Livret EM_ImposÂŽ.indd

Voici quelques titres que j’ai retenu sur cet album:
ByeBye que je vous propose de découvrir plus bas avec un clip est le premier extrait de cet album.

My Lover, un titre sur lequel elle chante en anglais,
La Renyon est un très beau titre en hommage à  son île, des souvenirs qu’elle met fabuleusement en musique.
Sunshine, un très beau titre qui sonne plus folk et qui plonge dans le pop en quelques instants pour nous parler d’amour avec une teinte de mélancolie même si il semble bien que tout s’arrange!
Vous est aussi un titre hommage, un titre qui met en avant ceux qui ont participé à  sa construction, je vous laisse découvrir ce magnifique titre.

Prends le temps, est certainement le titre que je préfère dans cet album, certainement pour son message qui est très bien résumé dans le titre, écoutez ce titre, écoutez votre coeur!

Mon ailleurs qui donne son nom à  l’album est aussi un titre qui nous parle un peu de l’àŽle de La Réunion, une ballade teintée d’un peu de mélancolie, d’une folle envie de revenir aux sources!

Mon tout est un des plus beau texte de cet album, un album qui lui aussi semble très personnel et peut-être destiné à  une fille, sa fille?

Un album où le métissage musical est bel et bien présent, des textes touchants, une musique à  la fois dansante et envoûtante! Le message passe…

Voici deux titres extraits de cet album:


Fast Forward Holophonics