Edf, un nez long qui touche de près le Greenwashing


Si il y a eu plusieurs lauréats dont le groupe Bolloré dans la catégorie  » droits humains  » qui a reçu le prix avec 35% des votes pour les conditions de travail déplorables des travailleurs dans les plantations d’huile de palme de sa filiale Socapalm (Cameroun), dont elle est actionnaire majoritaire, c’est le groupe Total qui reçoit le prix
Pinocchio dans la catégorie environnement avec 29% des votes, sans doute pour son implication dans les projets pétrolier qui rîmes avec catastrophe environnementale.

Mais quand même la société qui attire le plus mon attention, c’est EDF qui remporte haut la main avec 42% des votes la première place de la catégorie « Greenwashing« .

Et oui, la communication c’est bien, mais les actes c’est mieux, ce prix a été attribué à  EDF pour sa campagne de communication « Changer d’énergie ensemble », campagne qui aurait couté plus cher que les dépenses en recherche et développement dans les énergies renouvelables!

En même temps pour défendre EDF et sa communication, on ne peut pas nier que braser du vent en communiquant pour rien ça fait toujours tourner des éoliennes (enfin si elles sont pas loin des médias).

Sans doute d’autres exemples pourraient être cités pour montrer que la communication d’edf qui nous demande de changer d’énergie ou même de faire des économies n’est pas suivit de faits hors des spots publicitaires, parfois même les faits montrent que les économies d’énergie ne sont pas la priorité de ces entreprises distributrices d’énergie (voir ici par exemple)

Je tiens donc à  féliciter EDF qui n’en doutons pas fera encore un meilleur score l’année prochaine si la communication brasse plus de vent que les éoliennes installées en France en 2010.

via amisdelaterre.org et pour les résultats du sondage c’est par là 


Fast Forward Holophonics