Eclipse, la lampe qui se cache ou pas…


Eclipse, un nom étonnant pour une lampe, mais après tout quoi de plus logique quand on y pense, les luminaires étant là  pour s’allumer et s’éteindre, les luminaires créaient des jeux d’ombres et de lumières, un peu comme le ferait une éclipse de soleil.

Ici l’éclipse est formée par deux cylindres de verres, des lamelles de bois, et d’un peu de métal pour la construction de l’esemble.

Le cylindre de verre sera l’élément qui pourra créer une éclipse dans la pièce où vous installerais ce luminaire, en l’abaissant on réduira l’ouverture des lames de bois et par la même occasion la luminosité.

Une façon efficace de jouer avec l’ombre et la lumière, un réglage manuel qui permettra à  chacun de décider de la luminosité nécessaire à  chaque instant.

Un luminaire à  éclipse créé par Catherine Werdel.

A retrouver sur http://www.catherinewerdel.com/leuchte.html



Fast Forward Holophonics