BLUSH, chaise à  sensations


Il y a des concepts comme ça qui peuvent déclencher tout un tas de sensations, évidemment le sens principalement utile avec une chaise c’est le toucher, mais on peut quand même espérer que les autres soient eux aussi mis en éveil, juste pour le plaisir!

Le concept de départ est le design « haptique » (on en avait parlé avec une montre) , l’idée est bel et bien de stimuler le sens du toucher.

La chaise Blush ne nous décevra pas sur ce point, car même en photo j’avais une envie irrésistible de la toucher, pour comprendre de quoi elle est faite, et pour voir si elle est bien confortable.

Toutes les chaises ne nous invitent pas à  ce point, celle-ci provoque l’interrogation, puis l’envie d’avoir la réponse en touchant.

Il est vrai que dès le plus jeune age on développe nos sens par le toucher, l’écoute et aussi le goût des choses (qui n’en ont pas toujours), et cela nous sert ensuite tout au long de la vie.

En fait on se sert des sens tous les jours, mais de façon plutôt automatique, sans toujours en avoir bien conscience, ce n’est pas toujours très flagrant.

Pourtant on ne se trompe jamais de sens, c’est inné, et d’ailleurs il est parfois inutile de réellement utiliser un sens pour avoir des sensations.

L’exemple que donne Sofie Brunner est parlant: Si on vous demande de lécher un plancher en bois, vous ne le ferez sans doute pas mais vous sentirez quand même cette texture sur votre langue tout cela sans toucher le bois.

L’idée avec Blush c’est de provoquer ce type de sensation silencieuse, car même sans toucher on sait déjà  ce qui nous attend: De la douceur.

Une chais en aluminium, une structure à  facettes qui est perforée et découpée au laser.

Les trous sur cette matière assez froide sont garnis avec du feutre qui est carrément plus chaud comme matériaux.

On est là  face à  un dilem, cette chaise est-elle froide, chaude, douce, dure?

Un contraste saisissant entre les matériaux et les coloris.

Une belle réussite que voici, il faut bien admettre que le mobilier ne déclenche pas toujours autant de sensations, ni autant de questions:





Fast Forward Holophonics